Braquage d’un camion de cigarettes au Port : plusieurs suspects entendus

braquage le port
C'est devant cette boutique du Port que le braquage a eu lieu
C'est devant cette boutique du Port que le braquage a eu lieu ©Réunion la 1ère

L’enquête menée par les policiers de la Sûreté départementale a connu un coup d’accélérateur ce jeudi 29 avril, avec l’interpellation de trois suspects aux aurores. Ils ont finalement été relâchés.

Les investigations lancées à la suite du braquage d’un fourgon transportant des milliers de cigarettes, mardi dernier, au Port, semblent avancer. Trois interpellations ont en effet eu lieu ce jeudi 29 avril, au lever du jour.

Une source policière nous a confirmé ce jeudi 29 avril cette information de nos confrères de Zinfos974. Selon nos informations, l'un des individus a vu les policiers débarqués à son domicile pour l’arrêter. Un autre s’est rendu de lui-même aux forces de l’ordre après avoir été informé de leur passage chez lui.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Braquage d'un fourgon de cigarettes au Port, des suspects entendus

Tous relâchés

Les policiers de la Sûreté départementale opèrent dans la plus grande discrétion pour s’assurer de la bonne avancée de leur enquête. Les suspects interpellés avec le soutien de l’unité du RAID ont été entendus dans les locaux du commissariat Malartic, à Saint-Denis.

Mais ils ont finalement été relâchés dans le courant de la journée sans qu'on n'en sache davantage sur le résultat de ces auditions. Selon une source proche de l'enquête, ces suspects n'étaient pas considérés comme les potentiels auteurs principaux du braquage au moment de leur interpellation.
Reste à savoir si leur interrogatoire a véritablement aidé les policiers dans leur enquête.

Braquage d’un camion de cigarettes au Port le 27 avril 2021
©Réunion La 1ère

Un butin de plusieurs dizaines de milliers d'euros

Pour rappel, ce mardi 27 avril, aux alentours de 8h, le chauffeur du fourgon s’était retrouvé nez à nez avec aux moins deux individus encagoulés, gantés et surtout armés d’une arme de poing, à hauteur d’une boutique de la rue de Bordeaux dans le centre-ville.

Les braqueurs étaient repartis avec le fourgon et sa cargaison constituée de centaines de cartouches de cigarettes et d’environ 3 000 euros en numéraire, soit un butin global de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Le véhicule de la filiale locale de la British American Tobacco avait ensuite été géolocalisé et retrouvé dans le quartier de la Rivière des Galets.