Des embouteillages au Port pour l'ouverture du premier KFC de La Réunion

économie le port
Des embouteillages au Port pour l'ouverture du premier KFC de La Réunion
Des embouteillages au Port pour l'ouverture du premier KFC de La Réunion. ©Imaz Press
Le premier restaurant KFC a été inauguré au Port, à La Réunion. Ce mercredi 10 novembre, les clients étaient nombreux à s'y rendre, provoquant des embouteillages près du fast-food.

A peine l'enseigne ouverte, les Réunionnais prenaient déjà la route du KFC au Port provoquant d'importants embouteillages sur la quatre-voies, ce mercredi 10 novembre. C'est le tout premier fast-food KFC à ouvrir ses portes à La Réunion.

Une enseigne très attendue

"C'est pour faire plaisir aux enfants et c'est un festin !", lance un client amateur de poulet frit. "Maintenant qu'il est à La Réunion, on profite ! C'est peut-être de la mal bouffe, mais il ne faut pas en manger souvent, juste de temps en temps", ajoute un autre client. Pour beaucoup, "ça faisait longtemps" que l'enseigne "était attendue" dans l'île.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Le premier KFC ouvre ses portes à La Réunion et l'engouement est bien là. Mais côté nutrition, ça ne fait pas vraiment le poids. Reportage

 

65 emplois créés

"L'arrivée de KFC à La Réunion est à une vraie attente des consommateurs, souligne Olivier Chong-Fah-Shen, directeur général de KFC. Nous avions d'ailleurs des groupes qui s'étaient créés sur les réseaux sociaux pour le retour de KFC à La Réunion". Pour le directeur général de l'enseigne, cette ouverture est donc une suite logique. Le fast-food du Port occupe une surface totale de 350 m2, avec des places assises en intérieur et en extérieur. Une voie drive a été prévue pour la vente en emporter. Le restaurant a permis de créer environ 65 emplois au Port.

Et côté nutrition ?

Le débarquement de la restauration rapide américaine détrônera-t-elle la barquette péi ? Pour les nutritionnistes, "rien ne vaut une barquette". "Elle sera toujours plus équilibrée qu'un hamburger ou une box de poulet frit, assure Delphine Fontaine, diététicienne et nutritionniste. Avec les barquettes, il y a du choix de légumes sautés, de shop suey, et pas seulement de viande et de riz. C'est plus équilibré". 

A La Réunion, quatre personnes sur dix sont en surpoids. Hier, à la veille de l'ouverte, des militants de L'APRES (L'Alliance Pour une Réunion Écologique et Solidaire) avaient déposé deux cercueils devant le nouveau fast-food. L'association voulait "dénoncer l'impact de cette multinationale sur la disparition des petits commerces et l'appauvrissement de la culture et de la tradition réunionnaise".