Opération de sensibilisation au Port : "La vie appartient à ceux qui lèvent le pied"

sécurité le port
Opération sensibilisation vitesse au Port
©Marie-Ange Frassati
Ce matin, une vingtaine de conducteurs ont été interceptés pour excès de vitesse sur le front de mer portois. Les contrevenants ont eu droit à un simple rappel à la loi. Il s’agissait pour les autorités de sensibiliser sur les dangers de la vitesse, première cause de mortalité routière
Les acteurs de la lutte contre l’insécurité routière le rappellent régulièrement : la vitesse est la première cause de mortalité routière en France. "C’est un facteur déclencheur de l’accident, mais aussi un facteur aggravant", souligne la préfecture.

Ce matin justement, une opération de prévention routière a été menée par les autorités à la sortie du Grand Port maritime, dans le sens Ouest/Est, entre 7h et 12h30. L’Asser, l’association Entreprendre pour la sécurité routière en entreprise, a fait installer un radar pédagogique éphémère sur l’axe reliant le Port Ouest au Port Est, c’est-à-dire sur le front de mer portois, où la vitesse est limitée à 70 km/h. Un axe très fréquenté, notamment par les poids-lourds.
 

Un record à 104 km/h !

Au total, une vingtaine d’usagers ont été arrêtés par les forces de l’ordre pour excès de vitesse. Le record a été atteint par un automobiliste qui circulait à 104 km/h ! La plupart n’a eu droit qu’à un simple rappel à la loi, car il s’agissait avant tout de sensibiliser les conducteurs sur les risques liés à une vitesse excessive.

"La vie appartient à ceux qui lèvent le pied !" C’est le slogan de cette opération. "On s’aperçoit que depuis le confinement, nous avons constaté un nombre inquiétant de grands excès de vitesse sur les contrôles", rappelle Patrick Cassagnabère, de l’Asser.
 

Le trajet domicile-travail, un trajet à risque

Pour l’Asser, il était aussi question de faire de la pédagogie pour ceux qui prennent la route pour le travail tous les matins. Car les accidents de la route constituent le premier risque mortel dans le milieu professionnel. En 2019, 406 personnes sont décédées dans un trajet lié au travail, dont les trois quarts (295) sur un trajet domicile-travail.

Présente en fin de matinée sur les lieux de l’opération aux côtés du maire du Port Olivier Hoarau, Valérie Beuve, la sous-préfète en charge de la sécurité routière, a, elle, aussi rappelé l’importance du respect des limitations de vitesse, et en particulier lorsqu’on circule vers son lieu de travail : "Sur les trajets courts qu’on a l’habitude de faire, on oublie le risque et donc on accélère. Quand on est en route pour son travail, on se dit qu’il faut se dépêcher. Ce qui peut conduire à une perte de contrôle de son véhicule".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Sécurité routière : opération de sensibilisation à la vitesse excessive au Port

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live