Le Préfet reconduit l'interdiction de baignade et les activités nautiques

loisirs
baignade interdite à Boucan
©Réunion 1ère
Le Préfet, Jacques Billant, a reconduit l'interdiction de baignade et de certaines activités nautiques en dehors du lagon et des espaces surveillés dans la bande des 300 mètres depuis le littoral. 
L'arrêté, en date du 6 février 2020, entrera en vigeur le 16 février et ce jusqu'au 15 février 2021. Les activités de baignade, y compris lorsqu'elle se fait à l'aide de palmes, de masque et d'un tuba, ou encore celles utilisant la force motrice des vagues comme le surf, le bodyboard, le paddleboard sont interdites dans la bande des 300.
Elles sont toutefois autorisées dans le lagon, dans les zones surveillées ou dans les zones d'expérimentation opérationnelle à condition que soient déployés les mesures d'alerte ainsi que des équipements spéciaux de réduction du risque requin.
 
interdiction de baignade évolution des activités nautiques
©Préfecture de La Réunion

En matière de prévention et d’information, les communes sont chargées de la mise en place d’une signalétique adaptée rappelant la nature du danger, les conditions de pratique et les mesures réglementaires en vigueur. Sur le plan opérationnel, un ensemble d’initiatives forme des barrières de protection successives face au risque requin, notamment la mise en place des filets. 
 
interdiction de baignade mesures contre le risque requin
©Préfecture de La Réunion

Par ailleurs, le Préfet de La Réunion recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer, particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin. Il rappelle la nécessité de respecter la réglementation en vigueur ainsi que les dispositifs de prévention et de surveillance relatifs à la baignade (signalisation "classique" par drapeaux verts, jaunes ou rouge) ou spécifiques au risque requins.