Le Préfet de La Réunion interdit la consommation d’alcool sur la voie publique jusqu’à dimanche

éducation
Le Préfet de La Réunion interdit la consommation d’alcool sur la voie publique jusqu’au dimanche 12 juillet.
Le Préfet de La Réunion interdit la consommation d’alcool sur la voie publique jusqu’au dimanche 12 juillet. ©Imaz Press
Avec l’annonce des résultats du bac, le préfet de La Réunion a décidé, mardi 7 juillet, d’interdire la consommation d’alcool sur la voie publique jusqu’à ce dimanche. Seules certaines villes du département sont concernées. Explications.
Alors que les résultats du baccalauréat sont tombés, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, craint un week-end agité dans l’île. Mardi 7 juillet, la préfecture a annoncé l’interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique dans plusieurs communes.
 

Quels secteurs sont concernés ? 

Saint-Paul, l’Etang-Salé, Petite-Ile, Saint-Pierre sont concernées. La préfecture cible ainsi le front de mer et les centre-villes. La consommation d’alcool est donc interdite jusqu’à dimanche, "sur la voie publique et dans les espaces publics, chaque jour de 16 heures à minuit".

Les secteurs concernés sont les suivants :
- dans la commune de Saint-Paul, secteur de Saint-Gilles-les-Bains rue du général De Gaulle et chemin Botard ; secteur de l’Hermitage-les-Bains avenue de Bourbon, mail de Rodrigues et chemin de la plage.
- dans la commune de l’Etang Salé, et plus particulièrement dans les secteurs de bassin Pirogue et du Gouffre, ainsi que la zone littorale, sur et aux abords de la plage ;
- dans la commune de Petite Île, et notamment dans la zone littorale, sur la plage et aux abords de la plage de la Grande Anse, incluant le parking du site ;
- dans la commune de Saint-Pierre et plus particulièrement le centre-ville et le secteur du "front de mer".
 

Les forces de l'ordre mobilisées

Le préfet de La Réunion rappelle que la vente ou l’offre gratuite de boissons alcooliques à des mineurs est interdite. "Les commerces et les débitants de boisson doivent être particulièrement vigilants pour veiller au respect de cette interdiction", rappelle-t-il. Durant ce week-end, les forces de l’ordre seront mobilisées sur les routes.
 

Une période très accidentogène 

L’objectif des autorités est de "renforcer la lutte contre l’alcoolisation excessive en cette période particulièrement accidentogène". Il s’agit d’un "dispositif renforcé de prévention et de lutte contre les conduites addictives", explique le préfet de La Réunion, Jacques Billant.
 

Le drame de 2018

"Tout doit en effet être fait pour éviter l’accident terrible qui avait endeuillé en 2018 les festivités du baccalauréat à La Réunion, rappelle le préfet. La lutte contre l’alcoolisation massive des jeunes est un impératif moral, sur la route comme dans les soirées". En 2018, la période de fête post bac avait été endeuillée par la mort de trois jeunes lors d’un accident de retour de soirée. Depuis, la seule survivante de l’accident, conductrice du véhicule, est handicapée et a été poursuivie en justice pour homicides involontaires aggravés par la consommation d’alcool et une conduite à vitesse excessive. 

Le préfet de La Réunion appelle "les futurs bacheliers à faire preuve de vigilance et de prudence en adoptant un comportement responsable sur la route et pendant les festivités afin que cette nouvelle étape importante de leur vie ne soit pas marquée par un drame".
 

Dix personnes tuées sur les routes en 2020

En 2020, dix personnes ont perdu la vie sur les routes réunionnaises. 22 % des accidents de la route sont causés par un conducteur dont le taux d’alcool est supérieur à la réglementation en vigueur. En 2019, six jeunes sont décédés sur nos routes (dont 3 liés à l’alcool) sur un total de 39, les 18-24 ans représentant 15 % des personnes tuées.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live