publicité

Prélèvement à la source : encore beaucoup d’incompréhension

Comment fonctionne le prélèvement à la source ? La mesure s’applique depuis ce mardi 1er janvier et pourtant les détails en semblent encore bien flous pour beaucoup de contribuables. Les centres d’impôts sont ouverts aujourd’hui pour répondre aux questions.
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
Le mode de paiement de l’impôt sur le revenu change. Son montant, défini selon un taux particulier, sera désormais directement prélevé sur les salaires, pensions ou indemnités diverses, et ce tous les mois. Une nouvelle méthode qui semble encore floue pour de nombreux contribuables.

Sur les 450 000 foyers fiscaux que comptent La Réunion, un quart paye l'impôt sur le revenu.

Le reportage de Michelle Bertil et Daniel Fontaine.
Prélèvement à la source : inquiétudes des contribuables
 

Comment ça marche ?


Le prélèvement à la source s’applique sur tous les revenus, c’est-à-dire sur les salaires mais sur les indemnités de chômage, les indemnités maladie et sur les pensions de retraites.
 
  • Le taux de prélèvement :
Il est transmis aux organismes payeurs, tels que les employeurs, Pôle emploi, la Sécurité sociale ou encore les caisses de retraite. Le contribuable peut choisir de ne pas dévoile son véritable taux.

Il peut ainsi le faire changer, passant du "taux personnalisé", taux calculé par le fisc en fonction de la situation de chacun, à un "taux individualisé", réservé aux couples mariés ou pacsés, ou un "taux non-personnalisé". Pour ce dernier, c’est le barème des taux définit par la loi de Finances qui sera appliqué par l’employeur, à savoir ceux relatifs à un célibataire sans enfant.

Le taux de prélèvement sera recalculé chaque été et appliqué en septembre. Il sera valide de septembre à août de l’année suivante. Le taux qui s’applique depuis ce 1er janvier a été calculé sur les revenus de 2017.
 
  • Déclaration annuelle de revenus :
Chaque année au printemps, les contribuables devront toujours remplir une déclaration annuelle de revenus pour transmettre les informations nécessaires à l’administration fiscale. Revenus imposables et dépenses déductibles permettant réduction et crédit d’impôts seront ainsi indiqués.

A noter, si l’année 2019 est considérée comme une "année blanche", le prélèvement à la source s’appliquant directement sur les revenus de 2019, il faudra tout de même remplir au printemps une déclaration relative aux revenus de 2018.

En fait, les revenus récurrents seront bien effacés grâce à un crédit d’impôt, mais les revenus exceptionnels seront en revanche imposés. Ce sera aussi l’occasion pour les contribuables de signaler les dépenses susceptibles de donner lieu à des avantages fiscaux.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play