réunion
info locale

Les premières fraises péi de la saison sont arrivées

agriculture
Fraises péi
La Réunion produit chaque année 650 tonnes de fraises ©Michelle Bertil
Après les pieds de mangues en fleurs dans l'ouest, voici les champs de fraise des hauts du sud de La Réunion. A la Plaine des Cafres, Anthony Smith et sa famille produisent chaque année une cinquantaine de tonnes de ces fruits sucrés et succulents. 
Les fraises péi sont bonnes et rougissent presque de bonheur à la Plaine des Cafres. Anthony Smith et sa famille en produisent chaque année une cinquantaine de tonnes entre Bois Court et Piton Hyacinthe.... Camarosa, Agathe, Annabelle...Anthony cultive presque toutes les variétés de fraises qu'il revend principalement aux pâtissiers et aux boulangers. Pas de vente directe ou sur les marchés forains. Le jeune producteur ne privilégie pas seulement un circuit court, c'est une clientèle fiable qui apprécie ses fruits.  
Fraises péi
Anthony Smith et sa famille travaillent sur un champ de 3 hectares ©Michelle Bertil
5 saisonniers l'aident au moment de la cueillette sur les 3 hectares qui appartiennent à l'entreprise familiale. Les fraises sont cultivées à hauteur d'homme pour éviter les attaques de nuisibles et faciliter la récolte. Une récolte qui sera mitigée, les variations de températures ne sont pas très bonnes pour les fraises. Les premières d'entre-elles devraient se vendre entre 2 euros 50 et 3 euros la barquette, la saison doit s'achever en décembre. 
Fraises péi
©Michelle Bertil
La culture de la fraise dans le département date de 1979. La filière locale est encore dominée par l'agathe et la camarosa, deux variétés qui représentent 90% de la production péi. Au total chaque année, 650 tonnes de fraises sortent des champs Réunionnais.

(Re)Voir le très beau reportage de Michelle Bertil et Jacques Payet
​​​​​
©reunion

 
Publicité