Premières vaccinations contre le Covid-19 dans les Ehpad et caserne de pompiers de La Réunion

coronavirus
Philippe Payet, 74 ans, est le premier réunionnais à avoir été vacciné, ce vendredi 15 janvier.
Philippe Payet, 74 ans, est le premier réunionnais à avoir été vacciné, ce vendredi 15 janvier. ©Pierre Comorassamy

L’Ehpad de Saint-Joseph a été choisi pour lancer la campagne de vaccination contre le Covid-19, à La Réunion. Philippe Payet, 74 ans, est le premier réunionnais à avoir été vacciné, ce vendredi 15 janvier. Les pompiers de la caserne de Saint-Denis ont aussi été vaccinés.

"Voilà Mr Payet, c’est terminé", lance l’infirmière au gramoun installé dans un fauteuil. Ce vendredi 15 janvier, Philippe Payet, 74 ans, est le premier réunionnais à se faire vacciner contre le Covid-19.

L’Ehpad de Saint-Joseph a été choisi pour lancer la campagne de vaccination à La Réunion. L’injection a eu lieu ce matin en présence des médias et de la directrice de l’Agence Régionale de Santé, Martine Ladoucette. Les résidents de 25 établissements d'hébergement et de soins pour personnes âgées seront les premiers à être vaccinés.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

La campagne de vaccination anti-covid a débuté à La Réunion. Philippe, 74 ans, un résident de l’EHPAD de Saint-Joseph, est le premier vacciné

 

Des résidents affectés par la situation sanitaire

Selon le docteur Nolwenn Kervella, "beaucoup de résidents autonomes de cet Ehpad ont demandé à se faire vacciner". "Les résidents ont été affectés par les mesures, ils portent des masques, les visites de leurs familles sont limitées, nous avons même eu un cluster, donc beaucoup attendaient ce vaccin", explique le médecin.

 

Des soignants vaccinés

Après Philippe Payet, résident de l’Ehpad, deux soignants se sont faits vacciner. "Il fallait des volontaires et il faut faire confiance aux vaccins, assure Dominique Lebon, un des soignants volontaires pour se faire vacciner. Depuis qu’on est petit, on se fait vacciner sans savoir ce qu’il y a dedans, et cela ne nous a pas tués. On n’est pas mort de ça".

Pour ce soignant, la priorité est de "protéger les personnes âgées avec qui il travaille tous les jours". "C’est une chance d’être vacciné si rapidement et j’espère que beaucoup de Réunionnais le feront", poursuit Dominique Lebon, 60 ans.

4 700 doses de vaccin

Au moins, 4700 doses de vaccin anti-Covid sont arrivées mercredi dernier dans l’île. Ces doses sont d’abord destinées aux personnes âgées des Ehpad et unités de soins de longue durée. Les professionnels de santé de ces établissements et les professionnels de santé de plus de 50 ans, ou ceux étant à risques, (médecins, infirmiers et pharmaciens) sont aussi prioritaires pour la vaccination.

La vaccination a débuté pour les sapeurs-pompiers de Saint-Denis.
La vaccination a débuté pour les sapeurs-pompiers de Saint-Denis. ©Sébastien Autale

 

Les pompiers vaccinés

Autre public concerné, les sapeurs-pompiers professionnels qui peuvent aussi se faire vacciner. Ce vendredi matin, les premières doses de vaccins anti-Covid ont été injectées à une trentaine de sapeurs-pompiers de la caserne centrale de Saint-Denis, en présence du préfet de La Réunion, Jacques Billant. Au total, 92 pompiers sont volontaires pour se faire vacciner sur 120. Ils ont plus de 50 ans, ou moins de 50 ans, mais présentent des facteurs de comorbidités. Près de 60% des pompiers de l'île se seraient inscrits pour être vaccinés.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

La vaccination contre le Covid-19 a commencé pour les pompiers de Saint-Denis

 

Des centres de vaccination

Quatre centres de vaccination devraient être installés dans l’île dans les jours qui viennent. Le gouvernement s’est fixé d’ici fin février l’objectif d’un million de vaccinés parmi les plus âgés et les plus vulnérables, particuliers et soignants, dans les Ehpad et autres établissements assimilés, prioritaires dans la stratégie vaccinale française.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live