Présidentielle 2022 : Jean-Luc Mélenchon en tête des intentions de vote à La Réunion, devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen [SONDAGE]

élections
A sept jours du premier tour de la présidentielle, découvrez, ce lundi 4 avril, le sondage SAGIS pour Réunion La 1ère. Jean-Luc Mélenchon est en tête des intentions de vote à La Réunion, devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ce qu’il faut retenir de ce sondage.

A quoi faut-il s’attendre dans les urnes le dimanche 10 avril prochain ? Le premier tour de l’élection présidentielle se tient dans sept jours et douze candidats sont en lice. Ce lundi 4 avril, découvrez le sondage exclusif de SAGIS pour Réunion La 1ère sur les intentions de vote à La Réunion.

Réalisé à deux semaines et demie du premier tour par SAGIS, ce sondage donne très nettement un trio de tête : Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Marine Le Pen. En revanche, difficile de dire dans quel ordre arriveront ces trois candidats.

"Jean-Luc Melenchon avait l’avantage la semaine dernière, et les positions d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen étaient proches", remarque Philippe Fabing, directeur des études politiques de SAGIS.  

Jean-Luc Mélenchon devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen

Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France Insoumise, arrive en tête dans cette enquête avec 30,5 % des intentions de vote. Il est suivi du président sortant.  

Emmanuel Macron cumule 22,5 % des intentions de vote à La Réunion, devant Marine Le Pen, candidate du Rassemblement National, qui arrive en troisième position avec 20 % d’intentions de vote.  

Valérie Pécresse, candidate Les Républicains, arrive en quatrième position des intentions de vote avec 8,5 %.  

Le candidat Europe Ecologie Les Verts, Yannick Jadot, cumulerait 5 % des intentions de vote, devant Eric Zemmour. Le candidat de Reconquête affiche 4 % d’intentions de vote.  

Nathalie Arthaud pour Lutte Ouvrière cumule 2,5% des intentions de vote. Elle est talonnée par Nicolas Dupont-Aignan pour Debout la France qui affiche 2% d’intentions de vote.    

Anne Hidalgo pour le Parti Socialiste et Fabien Roussel pour le Parti Communiste sont à égalité avec 1,5 % des intentions de vote.  

En dernière position, Philippe Poutou pour le Nouveau Parti Anticapitaliste et Jean Lasalle pour Résistons, affichent 1 % d’intentions de vote.  

Un trio de tête, mais dans quel ordre ?  

"Au vue des marges d’erreurs, à deux semaines et demi du premier tour, Jean-Luc Melenchon était sûrement devant Marine Le Pen", assure Philippe Fabingdirecteur des études politiques de SAGIS.   

Le positionnement d’Emmanuel Macron est moins clair au regard des marges d’erreur, mais à deux semaines et demie du premier tour, il était dans le trio de tête.

Philippe Fabing

Si ces positions n’évoluent pas d’ici le premier tour, le président sortant pourrait donc arriver en deuxième ou troisième position à La Réunion.  

"Une chose est sure, au moment de l’enquête, ni Valérie Pécresse qui se plaçait quatrième, ni les autres candidats qui sont derrière, ne venaient rivaliser avec le trio de tête, assure Philippe Fabing. Comme au national, l’enquête montre les difficultés du Parti Socialiste et Anne Hidalgo. L’enquête montre aussi qu’Eric Zemmour ne connecte pas avec les électeurs réunionnais".  

Des électeurs réunionnais très indécis  

Une chose est sûre, le scrutin est encore très incertain à La Réunion. "La grande différence avec la situation au national est que les électeurs réunionnais étaient beaucoup moins certains de leur choix lorsque cette enquête a été réalisée", explique Philippe Fabing, le directeur des études politiques de SAGIS.

Au national, trois électeurs sur quatre sont sûrs de leurs choix, alors qu’à La Réunion ils sont seulement un sur deux. La situation est fluctuante.

Philippe Fabing

"Pour beaucoup, la campagne a eu du mal à démarrer dans l’île, ce niveau d’indécision en est peut être le reflet", ajoute Philippe Fabing.  

Des choix plus fermes pour Marine Le Pen et Emmanuel Macron  

Selon ce sondage, les électeurs ayant le choix le plus ferme, sont ceux de Marine Le Pen qui affichent 61 % de taux de fermeté du choix. Pour Emmanuel Macron, les électeurs affichent un taux de fermeté du choix de 59%, et pour Jean-Luc Mélenchon de 47 %.  

Les conditions de l’enquête  

Cette enquête a été réalisée du 18 au 31 mars 2022, sur 500 personnes constituant un échantillon représentatif de la population de La Réunion âgée de 18 ans et plus, déclarant être inscrites sur les listes électorales.

"Les résultats d'intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral, mais ils donnent une indication significative de l'état du rapport des forces entre les candidats, à environ deux semaines et demi du premier tour", rappelle l’Institut SAGIS.  

SAGIS précise que "l'intention de vote moyenne est calculée sur la base des personnes se déclarant certaines d'aller voter exprimées soit 75% des inscrits résidents à La Réunion. 9,5% des personnes interrogées, certaines d'aller voter, n'ont pas exprimé d'intention de vote pour un candidat (4,5% ne savent pas encore pour qui voter, 2% ne souhaitent pas se prononcer et 2 % annoncent blanc ou nul)".  

NOTICE  

Institut : SAGIS  

Media : Réunion 1ère télévision - radio - site internet  

SONDAGE EFFECTUE POUR : Réunion 1ère / France Télévision  

DATES DU TERRAIN : du 18 au 31 mars 2022  

ECHANTILLON : 500 personnes constituant un échantillon représentatif de la population de La Réunion âgée de 18 ans et plus, déclarant être inscrites sur les listes électorales.  

METHODE : Etude réalisée par téléphone, fixe et mobile. Quotas : sexe, âge, profession de la personne interrogée, stratification par communes.

Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques : c'est la raison pour laquelle ils sont présentés en tendances (intervalles - (3)) La marge d'erreur maximum sur les intentions de vote est estimée à +/- 5%, à 95% de probabilités.  

Sondage transmis à la Commission Nationale des Sondages et consultable auprès d'elle.

Intention de vote 2
Intention de vote ©Sagis