Présidentielle 2022 : lancement de la campagne officielle ce lundi

politique
Les candidats à la Présidentielle 2022
Les candidats à la Présidentielle 2022 ©PIERRE-ALBERT JOSSERAND / FRANCEINFO
Ce lundi 28 mars marque le début de la campagne officielle avant le premier tour de la présidentielle le 10 avril prochain. Temps de parole, clips de campagne, propagande électorale : voici ce qui change.

A partir de ce lundi 28 mars, la course à l’Elysée s’intensifie avec le début de la campagne officielle partout en France et y compris à La Réunion. Le premier tour de l'élection présidentielle aura lieu  au 10 avril prochain. Réunion La 1ère fait le point sur les changements qui entrent en vigueur ce lundi.  

Egalité des temps de parole des candidats

Jusqu’à présent, c’était la première phase de campagne. Les médias devaient respecter le "principe d'équité" du temps de parole et du temps d'antenne. Ils étaient définis selon les poids politique des candidats.

Ce lundi, avec le début de la campagne officielle, c’est le principe "d'égalité" qui entre en vigueur. Désormais, les médias doivent accorder une stricte égalité du temps de parole et d'antenne aux candidats et à leurs soutiens, avec aussi un même accès aux tranches horaires. L'Arcom est chargée de faire respecter cette stricte égalité.

Une fois le premier tour passé, jusqu'au vendredi inclus précédent le second tour, le principe d'égalité devra aussi être respecté entre les deux candidats restants.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Présidentielle 2022 : la campagne officielle démarre aujourd'hui

Contrôle du temps de parole

A partir de ce lundi, l'Arcom, qui remplace le CSA, contrôlera de manière précise les temps de parole des candidats pour assurer cette stricte égalité. Les chaînes de télévision et les stations de radio doivent transmettre les décomptes des temps de parole sur leurs antennes, jour par jour.  

Si les règles ne sont pas respectées, elles s’exposent à des sanctions, comme la suspension d’un programme, une réduction de sa durée, voire une amende.

Diffusion des clips de campagne

Dès ce lundi, vous allez également entendre et voir sur Réunion La 1ère, les clips de campagne des candidats. Ils sont diffusés par les sociétés publiques (France Télévisions, Radio France et France Média Monde). Tous ont une durée égale.

L’ordre de passage des clips fait l’objet d’un tirage au sort. Ils seront de deux formats : un court, de 1 minute 30 pour le premier tour et de deux minutes pour le second, et un long (3 minutes 30 pour le premier tour et 5 minutes pour le second).  

Début de l'envoi de la propagande électorale

Ce lundi marque aussi le début de la propagande électorale des candidats. Comme le prévoit la loi, chaque citoyen français va recevoir les programmes des douze candidats en lice accompagnés de tous les bulletins de vote avec leur enveloppe.

Les déclarations des candidats seront aussi disponibles sur le site internet de la Commission nationale de contrôle de campagne (CNCCEP).

Installation des panneaux électoraux

Enfin à La Réunion comme partout en France, les panneaux d'affichage public sont installés dès ce lundi. Les 12 affiches électorales des candidats vont être collées sur les emplacements réservés, mis en place par les mairies. Elles se trouveront aux abords des bureaux de vote dans chaque commune, conformément à l'article L51 du Code électoral.

L’ordre d'affichage est déterminé par un tirage au sort réalisé lors de la séance au cours de laquelle le Conseil constitutionnel a arrêté la liste officielle des candidats. Pour cette élection, l'ordre établi est le suivant : Nathalie Arthaud, Fabien Roussel, Emmanuel Macron, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Valérie Pécresse, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan.