Présidentielle 2022 : le candidat EELV Yannick Jadot reporte sa visite à La Réunion

élections 2021
Yannick Jadot, candidat EELV Europe-Ecologie-Les-Verts à la présidentielle de 2022
Yannick Jadot lors d'un déplacement à Nantes (Loire-Atlantique), le 24 juin 2021. ©SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
Visite reportée du fait de la pression épidémique dans l'île. Yannick Jadot devait venir à La Réunion du 10 au 12 janvier prochains pour présenter le programme des écologistes dans la course à l'Elysée. Une visite reportée à une date ultérieure, indique son équipe.

C’est une étape choisie de la campagne électorale du candidat EELV à la présidentielle de 2022. Prévue du 10 au 12 janvier 2022, la visite de Yannick Jadot à La Réunion est reportée du fait de la crise sanitaire.

La situation particulièrement dégradée du département en a dissuadé d’autres. Récemment, c’est la venue du ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, promise avant la fin de l’année 2021, qui avait été contrariée par la progression de l’épidémie de Covid.

Visite reportée du fait du contexte sanitaire

Le vainqueur de la primaire des écologistes, Yannick Jadot, remet sa visite à plus tard. Une nouvelle date devra être définie, quand la "pression épidémique" sera redescendue dans le département. Il faut dire que le contexte sanitaire est particulièrement tendu à La Réunion.

Hier, la préfecture de La Réunion annonçait 9 358 nouveaux cas, 10 décès et un taux d’incident de 1 093/100 000 sur la période du 25 au 31 décembre. Sur les 7 derniers jours, le taux d’incidence grimpa même à 1 300/100 000.

Remise à une date ultérieure

Candidat d’Europe-Ecologie-Les-Verts pour la course à l’Elysée, l’eurodéputé, ancien militant et directeur de campagnes de Greenpeace, viendra donc dérouler le programme des écologistes plus tard.

Hausse du smic, instauration d’un "ISF climatique", sortie du nucléaire, logement, services publics, sont autant de sujet que le candidat devrait évoquer. Yannick Jadot veut un plan d’investissement massif pour reconstruire l’économie française. Il veut aussi lutter contre les lobbys ou encore "déprésidentialiser" les institutions.

Le candidat EELV à la présidentielle est opposé à toute primaire de la gauche, contrairement à d’autres candidats. Yannick Jadot veut continuer à défendre ses idées jusqu’en avril 2022.