Présidentielle : Deux sénateurs réunionnais soutiennent le (pas encore) candidat Emmanuel Macron

président de la république
Emmanuel Macron 221219
©LUDOVIC MARIN / AFP
Emmanuel Macron n'est pas encore officiellement candidat mais peut déjà compter sur des parrainages et des ralliements. À moins de deux mois du premier tour de la présidentielle, la sénatrice Nassimah Dindar et le sénateur Michel Dennemont lui apportent leur soutien.

Sa volonté de faire un second mandat ne semble faire aucun doute.
Dans cette campagne présidentielle, Emmanuel Macron pourra compter sur deux relais locaux d’envergure : la sénatrice Nassimah Dindar et le sénateur Michel Dennemont.

Nassimah Dindar et la Droite Sociale apportent leur soutien à une candidature
 

Au travers son parti «  la droite sociale », la sénatrice centriste a encouragé la candidature du chef de l’Etat, louant son « courage » face aux «  deux crises majeures » qu’ont été le mouvement des gilets jaunes, et la pandémie de covid-19.
L’engagement aux côtés de la majorité présidentielle est synthétisé comme suit dans un communiqué : « Le Conseil d’administration de la Droite Sociale Réunionnaise a décidé, à l’unanimité, d’apporter son entier soutien à Emmanuel MACRON si ce dernier était candidat à sa réélection, ce que nous appelons de tous nos vœux. »

Michel Dennemont offre son parrainage

 

Ce n’est pas une surprise sur le fond, mais plutôt sur la forme.
Par le biais d’une story Facebook (une publication éphémère ) le sénateur LREM a choisi de mettre en scène son soutien au président de la République et pas des moindres puisqu’il s’agit d’un parrainage.


Pour rappel, tous les candidats à l’Elysée doivent justifier d’au moins 500 signatures d’élus, paraphes qui doivent parvenir au Conseil Constitutionnel.
C’est ce qu’a fait le sénateur Michel Dennemont, dans sa publication on peut apercevoir le courrier adressé aux sages de la rue de Montpensier.
L’ancien maire des avirons agrémente même cette petite mise en scène d’un motdièze évocateur : #5ansdeplus.