Procès en appel du Centre de gestion : Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom condamnés à 12 et 18 mois de prison avec sursis

justice
Affaire Centre de gestion : le procès en appel de Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom reporté au 23 septembre 2021
©@ImazpressReunion
Ce jeudi 2 décembre, Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom ont été condamnés respectivement à 12 et 18 mois de prison avec sursis. Une peine d'inéligibilité de cinq ans a aussi été prononcée. Le procès en appel du Centre de gestion s'était tenu le 23 septembre dernier.

Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom ont été condamnés respectivement à 12 et 18 mois de prison avec sursis, ce jeudi 2 décembre. Une peine d'inéligibilité de cinq ans a également été prononcée. Thierry Vaïtilingom devra verser 40 000 euros d'amende et Sandra Sinimalé, 30 000 euros d'amende.

Détournement de fonds publics

Le 23 septembre dernier, ils étaient devant la justice pour le procès en appel du CDG, Centre de gestion. Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom étaient à nouveau jugés pour détournement de fonds publics et recel de détournement de fonds publics dans l'affaire du Centre de gestion.

En première instance, en 2019, la fille de l'ancien maire de Saint-Paul avait été condamnée par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre à six mois de prison avec sursis, 30 000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité. Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom avaient fait appel.