Quand les scientifiques surveillent de près l’éruption du Piton de la Fournaise

le piton de la fournaise
Le Piton de la Fournaise est entré en éruption, samedi 15 septembre.
Le Piton de la Fournaise est entré en éruption, samedi 15 septembre. ©IMAZ PRESS REUNION
Le Piton de la Fournaise est en éruption depuis douze jours à La Réunion. Ce jeudi 27 septembre, une équipe de Réunion La 1ère a suivi des scientifiques au plus près du volcan. Reportage.
Dans ce paysage fait de nuances de noir, de gris et de rouille, les scientifiques avancent parfois difficilement dans la roche volcanique. Hors des sentiers battus, ils s’orientent grâce à un GPS.

"Toujours un pas en avant, deux pas en avant", sourit l’un d’eux. Les scientifiques de la cité du volcan accompagnent ceux de l’Observatoire du volcan. Une mutualisation des moyens humains nécessaire et enrichissante pour ces professionnels.

Regardez le reportage d’Henry-Claude Elma et Willy Fontaine : 

Un cône et un lac de lave

A la mi-journée, les nuages montent puis s’effacent au sommet du Piton de la Fournaise. Après douze jours d’éruption, un petit massif s’est formé. "Nous avons le schéma classique d’une éruption qui commence à durer avec un cône complètement refermé, explique Aline Peltier, directrice de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Nous voyons très bien qu’un lac de lave s’est mis en place dans une structure fermée et les coulées s’échappent par un tunnel de lave".
 

Une visite tous les trois jours

Lors des éruptions, les scientifiques de l’Observatoire effectuent une visite tous les trois jours. Celle d’aujourd’hui permet aussi de récolter des informations pour plus tard. Les scientifiques mesurent, par exemple, la déformation du cratère en surface, afin d’en connaître la source et comprendre le cheminement du magma jusqu’à la sortie.

"Il est important de faire cela pour comprendre où est stocké le magma et quels sont ses trajets préférentiels de la profondeur à la surface", explique Aline Peltier, directrice de l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.

La prochaine sortie des scientifiques aura lieu samedi prochain. Il y a encore du magma en profondeur, l’éruption ne montre pas de signe d’affaiblissement. Le volcan a un débit de lave stable, selon le dernier communiqué de l’Observatoire volcanologique.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live