publicité

A qui vont bénéficier les contrats aidés annoncés par la ministre des Outre-mer durant la crise sociale ?

Lors de sa visite la semaine dernière, à La Réunion, au moment du mouvement des Gilets Jaunes, Annick Girardin a annoncé la mise en place de contrats aidés supplémentaires pour les associations. Ils seront financés à hauteur de 85% du montant brut du SMIC.
 

© Michelle Bertil
© Michelle Bertil
  • Par Michelle Bertil
  • Publié le
Dans chaque arrondissement, les sous-préfectures et Pôle emploi organisent des réunions de travail avec les associations pour leur exposer les modalités et la finalité du pec attribué en pleine crise sociale dans l’île. 500 nouveaux contrats destinés aux personnes les plus éloignées du marché de l’emploi.
 

Des associations

L’arrêté publié ce jeudi 6 décembre, liste les champs d’intervention des associations qui en bénéficieront. Elles travaillent dans le social, le sport, l’éducation populaire, la politique de la ville, ou encore la lutte contre les violences faites aux femmes.
 
 

Le recrutement a commencé

Pôle emploi a déjà repéré 6 000 personnes qui pourraient bénéficier de ces parcours emploi compétence. Cap emploi et les missions locales s’occupent aussi d’identifier ces publics qui auraient besoin de mettre le pied à l’étrier.

Les rendez-vous vont se poursuivre avec les conseillers de Pôle emploi pour finaliser au plus vite les dossiers, avant le 21 décembre pour un démarrage des contrats au 1er janvier 2019. L’aide est accordée pour une prise en charge de 21 heures hebdomadaires et une durée de 9 à 12 mois maximum.

 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play