Rentrée : affluence pour les achats des effets scolaires

éducation
rentrée scolaire 1
Dans les papeteries, l'heure de la rentrée scolaire a déjà sonné pour les parents, ou presque, avec une affluence grandissante autour des effets scolaires à acheter. ©Daniel Bénard
A une dizaine de jours de la rentrée scolaire, maintenue au 16 août, le versement de l'ARS (Allocation de Rentrée Scolaire) et des aides sociales occasionne une forte affluence dans les librairies et papeteries de l'île.

Déjà présents devant le magasin encore fermé, les premiers clients attendent avec un certain empressement l'ouverture de la papeterie. Il est 8h30, le rideau se lève. Gabriella et Julia comptent parmi les premiers à démarrer, liste en main, le marathon des achats des effets scolaires. A chacun sa stratégie.

rentrée scolaire 2
Le sac de classe l'un des articles les plus prisés des clients dans la course aux achats de la rentrée. ©Daniel Bénard

"Avec la rentrée qui s'approche, il y a une grosse affluence" explique Gabriella, une adolescente en classe de 3ème, venue chercher ses affaires avec sa tatie. "C'est mieux de venir de bonne heure, comme ça on a le temps de choisir ses effets sans avoir la pression des autres et de ne pas pouvoir circuler" confie Julia, qui a choisi d'accompagner sa nièce.  

Pic d'affluence maintenu malgré le confinement

Les Tamponnaises ne sont pas les seules à avoir fait le déplacement. Au fil des minutes le magasin se remplit. Avec une jauge à respecter. Un maximum de 31 personnes présentes dans les locaux en simultané.

Erwann est passé de l'autre côté du miroir. Etudiant, il a décroché un emploi en tant que saisonnier et il est chargé de réapprovisionner les stocks de fournitures en fonction des achats des clients. "En général le pic d'affluence est enregistré aux alentours de 10h. Ces derniers jours on a constaté que les gens sont de plus en plus nombreux" explique l'étudiant. 

Affluence sur les effets scolaires dans les papeteries malgré la crise sanitaire

Une affluence qui n'est pas étrangère au versement des aides de l'Etat. Les aides sociales d'une part, mais aussi l'allocation spécifique de rentrée scolaire. Une bouffée d'oxygène pour les familles et un moment très attendu pour les professionnels. Avec la rentrée scolaire, le mois d'août constitue un moment phare pour leur chiffre d'affaires. Malgré leurs craintes, le confinement semble pour le moment ne pas avoir trop bousculé les habitudes des clients.