Résultats Présidentielle 2022 : un nouveau paysage politique se dessine pour les élections législatives

élections
Assemblée nationale / hémicycle
L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris (image d'illustration). ©Capture Facebook de l'Assemblée nationale / DR
Grosse percée de Jean-Luc Mélenchon, maintien du vote pour Marine Le Pen et Emmanuel Macron, quasi disparition des partis traditionnels : à La Réunion plus encore qu’au niveau national, ce premier tour de l’élection présidentielle va profondément modifier le paysage politique. Une recomposition qui va avoir ses premiers impacts dès les élections législatives du mois de juin.

Pour les élections régionales ou municipales, les étiquettes locales et les nouveaux micro-partis font recette. Mais pour les élections législatives, les candidats doivent s’inscrire dans des groupes politiques.  

Avec les scores ridicules qu’ont réalisés Anne Hidalgo et Valérie Pécresse, les quatre députés apparentés Les Républicains et le député socialiste sortants risquent de trouver leurs étiquettes embarrassantes, d’autant plus que l’argent des partis risque d’être englouti par le remboursement de la campagne présidentielle.  

Des trois blocs qui émergent au niveau national, La France Insoumise est celui qui bénéficie le plus de relais locaux. Le député Jean-Hugues Ratenon et l’élue PLR, Karine Lebon, devraient bénéficier de la dynamique Jean-Luc Mélenchon.  

Le parti présidentiel a bénéficié de soutiens du président du Département, Cyrille Melchior, ou du président de l’Association Des Maires de La Réunion, Serge Hoareau. La naissance récente du parti d’Edouard Philippe, Horizons, pourraient attirer une partie des élus de droite « Macron compatibles » en vue des prochaines échéances.  

A l’extrême droite, le Rassemblement National, souffre toujours d’un manque de figure locale qui pourrait bénéficier du bon score de Marine Le Pen.