réunion
info locale

Retour triomphal à Maurice de Jane Constance, la gagnante de The Voice Kids 2

océan indien
Arrivée de Jane Constance à Plaisance
©L'Express de Maurice
La famille, les amis et des représentants du gouvernement mauricien ont accueilli Jane Constance à sa descente d’avion à Plaisance. La gagnante de The Voice Kids 2 a été reçue comme une VIP dans les salons d’honneur de l’aéroport de Plaisance.
Partie dans l’anonymat le plus complet, Jane Constance, la gagnante de The Voice Kids 2, se souviendra longtemps de son retour. Etaient présents à sa descente d’avion, sa famille, ses amis, mais également des représentants du gouvernement mauricien explique l'Express de Maurice.
Le ministre du tourisme après avoir félicité, la jeune artiste a tenu à rappeler : « Nous l’avons aidé à intégrer l’école de Saint-Nicolas. C’est une enfant qui a beaucoup de talent. Moi, j’ai toujours cru que le tourisme et les artistes marchent ensemble. Mais je dois dire aussi là, que pour cette fois ci, pour cet épisode de The Voice, c’est  le ministère du tourisme qui a invité les « repéreurs », ils étaient là il y a quelques semaines et c’est nous qui avons donc financé cela… ».
 
Jane veut devenir avocate
 
Ce raccourci est un peu rapide. Impossible de faire abstraction du jugement des téléspectateurs et de l’émotion transmise par Jane Constance lors de ces prestations.
Toujours très humble, la jeune fille a rappelé à sa descente d’avion qu’elle était ravie et surprise d’avoir remporté l’édition 2015, mais qu’elle souhaite poursuivre ses études pour devenir avocate.
Armoogum Parsooramen, président de la Global Rainbow Foundation, suit les exploits de Jane depuis plusieurs années. Son organisation l’avait sélectionnée pour chanter à l’Unesco à l’occasion de la journée mondiale des handicapés en 2014, il s’est engagé à l’aider à financer ses études : « nous avons déjà constitué un fond pour qu’elle devienne avocate. Nous souhaitons également qu’elle soit ambassadrice de l’Unesco pour la paix ».
 
Une médaille bénie par le pape
 
Aux côtés de Jane, Jacqueline-de-Rosnay, de TF1, qui a été séduite par l’adolescente malvoyante : « J’ai été frappée par un film sur la vie d’Edith Piaf. C’était une chanteuse française qui maintenant est décédée. Quand elle était petite à l’âge de 6 ou 7 ans, elle avait perdu la vue et elle est allée prier Sainte Marie-Thérèse de Lisieux et elle avait retrouvée la vue et a chanté pendant plus de 50 ans. Quand j’ai vu que Jane avait réussi, j’avais la chance d’avoir sur moi une médaille de Sainte-Thérèse de Lisieux. Médaille bénie par le pape que j’ai voulue lui offrir et j’ai pensé que c’était bien ».
A l’issue de ces obligations protocolaires, la jeune « star » a pu rentrer chez elle, loin du bruit et de l’agitation médiatique de ces derniers jours.

 

Publicité