réunion
info locale

Risque de formations de tempêtes tropicales dans la zone la semaine prochaine

cyclones
risque de formations de tempêtes tropicales dans la zone la semaine prochaine
©Météo France Réunion
Météo France Océan Indien envisage, dans le dernier bulletin du Centre Météorologique Régional Spécialisé (CMRS), la formation de trois systèmes dans la zone la semaine prochaine. 
Selon le bulletin des activités dans le domaine tropical, ces cyclogenèses potentielles sont dues à des conditions nécessaires qui sont "au vert au sein du Thalweg de Mousson": pas de cisaillement vertical du vent, le maintien d'une bonne convergence de basses-couches, une forte divergence d'altitude à la fois polaire et équatoriale et enfin de l'humidité en moyenne troposphère. L'ensemble des modèles laissent donc présager la formation d'un ou plusieurs systèmes tropicaux. 
 
Ces cyclogenèses potentielles se situeraient dans le bassin Sud-Ouest de l'Océan Indien. Selon le bulletin du CMRS, le risque de formation d'une tempête tropicale modérée est de l'ordre de 30 à 60% au Sud de Diégo Garcia demain, lundi. Des probabilités plus fortes de formation d'une tempête tropicale au Nord-Est de Rodrigues d'ici mardi. Enfin au Nord des Mascareignes, le risque de cyclogenèse devient faible (inférieur à 30%) à partir de vendredi. 
 

Une deuxième partie de saison propice aux développements de systèmes


Dans un communiqué, Météo France Réunion indique qu'à la date du 31 janvier, la saison cyclonique 2019-2020 dans le Sud-Ouest de l’océan Indien a connu 5 phénomènes cycloniques ayant au moins atteint le stade de tempête tropicale, dont 3 ont atteint le stade de cyclone tropical. Mais si la saison a démarré tardivement, vers début décembre, elle devrait s'intensifier au cours des semaines qui viennent. 

Les prévisionnistes s'attendent à "5/7 systèmes supplémentaires (au moins au stade de tempête tropicale), plaçant l’activité prévue de la saison 2019-2020 à un niveau proche ou légèrement supérieur à la normale (10 à 12 systèmes au total, alors que la valeur climatologique est à 10). 3 à 5 cyclones supplémentaires sont aussi envisagés."

En termes d’impact sur les terres habitées, indique le communiqué, les prévisionnistes envisagent:
  • un risque atténué pour la côte est de Madagascar
  • un risque encore possible sur les Mascareignes, notamment pour les systèmes se formant au nord ou à l’ouest des îles (au lieu du secteur Nord-Est habituel), et plus significatif pour Rodrigues
  • un risque qui reste aussi possible dans la zone des Seychelles en fin de saison
  • pas de scénario privilégié dans le Canal du Mozambique

Une zone active suivie de très près également par un passionné de cyclones. Patrick Rabeson tient un blog sur le sujet qui attire plus de 8 millions de visiteurs.

Son portrait avec Michelle BERTIL et Willy THEVENIN: