publicité

Risque requin : le préfet appelle à la vigilance en ce début de vacances

La saison est propice à la présence de requins aux abords des côtes réunionnaises. Des squales sont régulièrement observés ces derniers jours, aussi le préfet tient à faire un rappel d’usage. En ce début de vacances scolaires, la plus grande prudence est donc recommandée.

© Pierre Comorassamy (Réunion la 1ère)
© Pierre Comorassamy (Réunion la 1ère)
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le
Pas de mise à l’eau dans les zones non-surveillées. La règlementation est la même depuis des années, mais à chaque période de vacances scolaires la préfecture tient à en faire le rappel. L’hiver austral, avec ses fronts de houle, est propice à la pratique d’activités nautiques, mais aussi à la présence des requins.

Leur fréquentation augmente en effet en cette période où la température de l’eau est plus fraîche et plus turbide du fait de la houle. Ce dernier point constitue d’ailleurs un facteur aggravant pour le niveau de risque.
 

Réglementation en vigueur

Baignades et activités nautiques sont ainsi interdites dans la bande des 300 mètres du littoral, à l’exception du lagon et des espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal. Les activités nautiques type plongée et pêche sous-marine n’y sont en revanche pas soumises et demeurent possibles aux risques et périls de leurs usagers.

Afin que chacun puisse être au mieux informé, le dispositif de signalisation reste en vigueur. Sur les plages surveillées, les drapeaux vert, orange et rouge renseignent sur l’autorisation ou l’interdiction de baignade. Sur certaines plages, ils sont compléter par des flammes orange ou rouge indiquant la présence de requins ou des conditions propices à leur présence. En l’absence de signalétique, la pratique des activités nautiques est interdite.
 
 

Des signalements réguliers

Sur sa page Facebook, le Centre de Ressources et d’Appui pour la réduction du risque requin recense les signalements de squales. Ainsi, vendredi 5 juillet, un requin de 1,5m a été observé à la Point-au-Sel à Saint-Leu, la veille un spécimen de plus de 2m l’était également au niveau du bowl de la gauche de Saint-Leu.

Quelques jours plus tôt, le 21 juin, le dispositif de pêche post-observation avait été déclenché après l’observation d’un requin potentiellement dangereux au niveau du spot des Aigrettes, sans qu’aucune capture n’ait été effectuée. Un squale a cependant été prélevé le 26 juin au niveau du Gol à Saint-Louis. Il s’agissait d’un requin bouledogue femelle de 2m.
 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play