publicité

Route du littoral : une voie dans le sens Ouest/Nord. Embouteillage monstre !

Mauvaise surprise pour de nombreux automobilistes de l'Ouest. Suite à l'éboulis de la veille, une seule voie était à leur disposition sur le littoral pour venir vers Saint-Denis. Conséquence, à 7 heures, ce vendredi matin le bouchon s'étendait de la ravine à Malheur à Saint-Paul.

Embouteillage dans l'Ouest
Reportage  -  reunion la 1ère  -  Thierry Chapuis
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Il est décidément très compliqué de se déplacer sur l'île en ce début d'année 2018. Les fortes pluies de Dumazile ne sont pas étrangères à l'éboulis qui s'est produit, jeudi peu après 7 heures, au niveau du PR 2.900 de la route du littoral. Afin de sécuriser le secteur, la Direction régionale des Routes a été contrainte de réduire la circulation sur une voie au niveau de l'incident. Une mesure de sécurité qui est à l'origine de la décision de laisser le canal bichique côté Montagne, ce vendredi 9 mars 2018. Sans se lancer dans une étude psychologique de la DRR, il était logique d'éviter que le bouchon se forme sous la falaise, et plus précisément, à l'endroit précis où ont eu lieu les dernières chutes de pierres. 
© Fabrice Floch (Réunion la 1ère)
© Fabrice Floch (Réunion la 1ère)
Ce choix, totalement compréhensible, n'est pas sans conséquence. Si les usagers de la route venant de l'Est et du Nord sont ravis de pouvoir se rendre dans l'Ouest sans encombre, en sens inverse, c'est la soupe à la grimace. A 6 heures, la file de voitures s'étendait au delà de la ravine à Marquet, une heure plus tard, jusqu'à Saint-Paul et à 8 heures, Yves Gruyer d'Infos route 1ère, sur la route des Tamarins avec 28 kilomètres de ralentissement.
La seule bonne nouvelle est qu'une fois dans le canal bichique et sur Saint-Denis la circulation devient fluide.
 © Fabrice Floch (Réunion 1ère
© Fabrice Floch (Réunion 1ère
À Cilaos, la colère des habitants vient de porter ses fruits la route est enfin ouverte. La patience des Cilaosiens avait été mise à rude épreuve depuis la fin le mois de janvier 2018. Quelques convois, une réouverture temporaire, puis un nouvel éboulis qui emporte la route les condamnent à l'isolement depuis plus d'un mois. Finalement, les agents de la DRR se sont démenés et sont parvenus à rouvrir la circulation aux véhicules légers. Attention, la route reste fermée la nuit de 20 heures à 5 heures le lendemain matin.  
Carte de la DRR
© infotrafic
© infotrafic


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play