Routes, eau, électricité : la situation à La Réunion, 24 heures après le départ de Batsirai

cyclones
EDF Réunion réparation réseau
©Imaz Press
Le cyclone Batsirai est désormais bien loin des côtes réunionnaises mais le retour à la normale se fait progressivement. La préfecture fait le point ce samedi sur l'état des routes de l'île et des réseaux d'eau et d'électricité. La phase de sauvegarde cyclonique est maintenue à ce stade.

Batsirai poursuit sa route vers le Sud-Ouest et s’éloigne progressivement de nos côtes. Ce samedi 5 février, la préfecture de La Réunion fait le point sur la situation dans l'île, plus de 24 heures après le passage du cyclone tropical intense.

L’amélioration des conditions météorologiques ne commencera à être significative qu'à compter de ce lundi 7 février. En raison des conditions météorologiques encore dégradées et des conséquences du passage du cyclone qui présentent des dangers, la phase de sauvegarde du dispositif spécifique ORSEC* Cyclones est maintenue à ce stade.

Coupures d’électricité : 70% des foyers réalimentés

Ce samedi 5 février à 18h, 70% des clients privés d’électricité depuis la levée de l’alerte rouge ont été réalimentés. Pour la deuxième journée d’opérations des équipes d'EDF Réunion et de ses pretataires sur le terrain, 32 000 foyers supplémentaires ont pu être réalimentés. Il reste donc 20 000 clients restant privés d’électricité.

En début de journée, à 5h, on en comptait encore plus de 72 000. Et ce chiffre avait été ramené à 42 000 clients à la mi-journée.

Ce jour, de premiers renforts provenant d’EDF en Corse sont arrivés pour soutenir les équipes, notamment celles intervenant dans le Sud, région où le réseau a subi d’importants dégâts. D’autres renforts arriveront demain d’Enedis depuis la métropole.

Les interventions d’urgence se poursuivent. EDF concentre tous ses efforts et ses moyens techniques pour intervenir quartier par quartier et rétablir les accès essentiels, permettant notamment pour le rétablissement des réseaux d’eau.

Des techniciens arrivés en renfort de l'Hexagone

Sur la commune du Tampon, des actions spécifiques sont en cours pour permettre la
réalimentation en eau. Les travaux pour le rétablissement de l’électricité pour les particuliers sont réalisés en parallèle. Les communes de Salazie, Saint-Joseph, Cilaos et les Hauts de Saint-Paul restent également impactées par des coupures importantes.

Des renforts de techniciens sont arrivés de métropole ce jour. Le rétablissement total de l’électricité aux particuliers interviendra progressivement tout au long de la semaine prochaine. Les clients impactés sont invités à se signaler auprès des services de EDF dépannage.

Plus de 140 000 personnes concernées par les coupures d'eau 

A 12h00, 140 448 personnes sont concernées par des coupures d’eau. Les communes du Tampon, Saint-Joseph, Petite-Ile, Cilaos et les Hauts de Saint-Paul sont les plus impactées. Des opérations de reconnaissance et l’installation de groupes électrogènes sont en cours pour rétablir les accès.

Aussi, il est recommandé aux personnes, qui ont eu à subir des coupures d’eau, ou qui constatent une dégradation de la qualité de l’eau, de consommer de l’eau embouteillée. A défaut, il convient de faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes. L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, wc, lavage…).

Des coupures d'eau dans les communes de La Réunion.
Des coupures d'eau dans les communes de La Réunion. ©Imaz Press

Les communes concernées par une dégradation de la qualité de l'eau :

Suites aux premières investigations, plusieurs secteurs sont concernés par des dégradations de la qualité de l’eau à savoir :

  • Saint-André (Bras Mousseline, Bras des Chevrettes, Hermitage, Petit Trou)
  • Saint-Benoit (Abondance, Réseau Centre-Ville, Chemin Pêche, Olympe)
  • Saint-Denis (les hauts de Saint-François, Sainte-Clotilde, Moufia, Chaudron)
  • Saint-Louis (Les Makes, Petit-Serré)
  • Saint-Pierre (Secteur Basse Terre les Hauts)
  • Salazie (toute la commune)
  • Plaine des Palmistes (toute la commune)
  • Sainte-Rose (toute la commune)
  • Cilaos (toute la commune)

La baignade est dangereuse dans les cours d’eau et les rivières. Elle reste interdite à ce stade.

11 rivières en vigilance crues

Durant la nuit de vendredi à samedi, des précipitations importantes ont touché l’intérieur de l’île, notamment dans les Hauts et dans les cirques. Les cumuls de pluie sont particulièrement importants à Mafate.

La vigilance forte pluie a été levée ce matin à 9h. Le vent reste fort et continuera à souffler en rafales atteignant 100 à 110km/h. En conséquence, une vigilance vent fort reste en vigueur pour toute la journée.

La vigilance jaune est maintenue pour 11 rivières de l’île : rivière Saint Denis, rivière des Pluies, rivière des Roches, rivière des Marsouins, rivière Langevin, rivière des Remparts, ravine Blanche, ravine des Cabris, ravine Saint Gilles, étang Saint Paul, rivière des Galets.

La route du littoral reste fermée ce samedi

La route du littoral reste fermée à ce stade. Il n’y a pas de perspective de réouverture de la route du littoral pour le grand-public dans la journée. Des convois sécurisés de camions permettant le transport des marchandises essentielles sont organisés depuis ce matin.

La route de La Montagne est partiellement fermée entre le quartier de La Montagne et La grande Chaloupe. La route de Salazie est elle aussi fermée après la commune de Salazie.

Les créneaux horaires pour emprunter la route de Cilaos

La route de Cilaos est fermée et ouverte temporairement entre 11h30 et 13h30. Elle sera à nouveau ouverte temporairement de 17h à 18h. De nouvelles ouvertures temporaires sont programmées pour la journée de dimanche de 7h à 8h, de 12h à 13h et de 17h à 18h (précisions du CRGT, le Centre réunionnais de gestion du trafic).

Des inspections sont en cours sur l'ensemble de ces routes. Le travail de réouverture se poursuit dans des conditions difficiles.

Une centaine d'interventions de secours

Les services de la gendarmerie, de la police nationale et du SDIS ont procédé à une centaine d’interventions pendant l’épisode cyclonique. On recense plusieurs incidents liés aux sorties du domicile après les intempéries (accidents de la route, chutes de banches et de poteaux électriques, personnes surprises par la montée des eaux, électrisation de personnes touchant les fils tombés à terre).

La plus grande vigilance doit donc être maintenue pendant toute la durée de la phase de sauvegarde.

Les centres d'hébergement restent ouverts

Les centres de vie mis en place lors du déclenchement de l’alerte cyclonique restent activés jusqu’à la fin de la phase de sauvegarde même si l’ensemble des patients concernés ont aujourd’hui quitté ces centres.

Les centres d’hébergement d’urgence mis en place par les communes ferment progressivement. Les personnes rencontrant des difficultés suite aux intempéries et qui doivent recourir à un hébergement d’urgence peuvent bien sûr contacter leur mairie de résidence.

L'école reprend ce lundi 7 février

La rentrée scolaire est prévue pour le lundi 7 février. Une phase de reconnaissance des établissements est en cours. La liste des établissements qui pourraient rester fermés sera communiquée dès ce soir. Les conditions d’accueil des élèves des établissements fermés seront également précisées. Les familles seront informées de la situation par les chefs d’établissement.

L'université rouvrira également ses portes ce lundi 7 février, à partir de 5h. Une réouverture qui concerne l'ensemble des sites et campus de l’établissement :

  • Campus du Moufia,
  • Site du Parc Technologique Universitaire,
  • Site de la Victoire,
  • Site de Bellepierre,
  • Campus du Tampon,
  • Campus de Terre-Sainte,
  • Site du Maïdo.

Les randonnées restent interdites pour l'instant

L’accès aux sentiers reste interdit. Une reconnaissance des sentiers prioritaires sera réalisée dans les délais les plus courts et précédera une vérification globale et progressive du réseau.

Les consignes de sécurité à la population :

  • Se tenir informé de la situation et des conséquences du passage du cyclone ;
  • Rester prudent en sortant de l’endroit où vous étiez abrité ;
  • A l’extérieur, ne pas toucher aux fils électriques tombés à terre. Les signaler aux agents d'EDF qui feront le nécessaire ;
  • La population est invitée à limiter ses déplacements en véhicule au strict nécessaire;
  • En cas de nécessité de déplacement, se renseigner sur l’état du réseau routier avant de prendre votre véhicule, s’assurer que la circulation est autorisée et réduire sa vitesse,
  • Ne pas s’approcher des radiers submergés, ni des ravines et des lits des rivières en crue ;
  • Ne pas s’approcher du bord de mer ;
  • Ne pas gêner le travail des équipes d'intervention et de secours et ne pas encombrer les voies de circulation ;
  • Vérifier la qualité de l’eau avant de la consommer ainsi que les aliments du réfrigérateur. L'eau du robinet peut rester impropre à la consommation plusieurs jours après l'arrêt des pluies. En conséquence, il est impératif de la faire bouillir pendant 3 minutes avant de la boire et de privilégier l’eau en bouteille ;
  • Ne pas encombrer les lignes téléphoniques sauf urgence ;
  • Ne pas encombrer le standard des différents services (pompiers, EDF, opérateurs
  • téléphoniques, services d’eau potable ou d’assainissement). Si un incident a été rapporté, le message a été enregistré et noté. Un deuxième appel ne fait qu'encombrer les réseaux et empêche d'autres appels ;
  • Ne pas contribuer à la propagation des fausses rumeurs ;
  • Chez vous, essayez d’établir un bilan des dégâts autour de votre habitation en restant très prudent :

1) Consolidez et réparez votre habitation sans prendre de risque ;
2) Restez éloigné des points bas, des cours d’eau et des pentes abruptes ;
3) Dégagez les alentours de votre habitation et déblayez les abords prudemment ;
4) Ne touchez pas les fils électriques et téléphoniques rompus et tombés à terre ;
5) Assistez vos voisins et prévenez les secours en cas de besoin.