Agression de policiers à Saint-André : trois jeunes en garde à vue, un remis en liberté

violence saint-andré
La police de La Réunion
La Police de La Réunion (photo d'illustration). ©Imaz Press
Hier, quatre mineurs ont été interpellés dans le quartier Fayard, à Saint-André. Des interpellations menées dans le cadre de l’enquête ouverte suite à l’agression de policiers dans la commune dimanche dernier. Ce vendredi 7 octobre, trois des jeunes interpellés sont en garde à vue, le quatrième a été remis en liberté.

Les individus qui ont été interpellés hier sont âgés de 12 à 16 ans. Des interpellations survenues dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet après l’agression de policiers dimanche dernier à Saint-André. Ce vendredi 7 octobre, trois de ces jeunes interpellés sont en garde à vue, le quatrième a été relâché, compte tenu de son âge : 12 ans.

Le reportage de Réunion La 1ère :

Caillassage de policiers à Saint-André : 3 jeunes en garde à vue, 1 remis en liberté

 

Les autres, âgés de 15 et 16 ans, sont toujours entre les mains de la Justice. Après le commissariat de Police, direction le Palais de Justice pour les auteurs présumés de l'agression. Ils sont soupçonnés d’avoir participé au caillassage d’une patrouille de police dimanche dernier. Ils nient les faits. "Ce n’est pas parce qu’ils ont été interpellés qu’ils sont coupables des faits qu’on leur reproche : c’est la présomption d’innocence" commente Maître Fabian Gorce, avocat de l’un des mineurs interpellés. "L’enquête suit son cours. On verra ce qu’il en résultera" poursuit l’avocat.

S’ils sont reconnus coupables, ces mineurs encourent des peines de prison. Seul le Juge des enfants en décidera ; en fonction entre autre de la personnalité, du casier judiciaire et de la situation sociale de chacun d’entre eux.