Le corps d’Erwan, jeune militaire de Saint-André tué en métropole, sera rapatrié à La Réunion

faits divers saint-andré
 Le corps d’Erwan, jeune militaire de Saint-André tué en métropole, sera rapatrié à La Réunion
Le corps d’Erwan, jeune militaire de Saint-André tué en métropole, sera rapatrié à La Réunion. ©Réunion La 1ère

Son corps sera rapatrié à La Réunion d'ici une semaine. Originaire de Saint-André, Erwan Dallery, un jeune militaire de 19 ans, a été tué d’un coup de couteau la semaine dernière, à Laval.

A Saint-André, sa famille et ses proches sont encore sous le choc. Erwan Dallery, un jeune militaire de 19 ans, a été tué, à Laval, la semaine dernière. Son corps sera rapatrié dans les jours qui viennent à La Réunion. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Un jeune militaire réunionnais poignardé à Angers, ses proches sont sous le choc

 

Parachutiste depuis six mois

Le jour de sa mort, Erwan Dallery était en permission à Laval. Le jeune militaire a reçu un coup de couteau mortel, alors qu’il tentait de s’interposer dans une bagarre pour aider un camarade.

"Il a toujours pensé aux autres avant de penser à lui, il est mort en héros, confie son frère, effondré. Il voulait partir là bas pour travailler et rendre sa famille et sa maman, fière de lui". 

Parachutiste, Erwan venait d’être affecté à Bordeaux. Il était arrivé en métropole l’an dernier et avait rejoint la caserne de Martignas-sur-Jalle en juin 2020.