Saint-André : à peine remplacé, le radar de l’îlet est à nouveau vandalisé

sécurité saint-andré
photos radar de l'Ilet à St André
Le radar de l'Ilet à Saint-André. ©Géraldine Blandin

Le radar tourelle de l’îlet à Saint-André a à nouveau été vandalisé dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 décembre. Il venait tout juste d’être remplacé après avoir été incendié la semaine dernière.

Les radars tourelles sont en service depuis le 16 décembre dernier, mais ils suscitent toujours autant de colère. Celui de l’îlet à Saint-André a été vandalisé dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 décembre. Il venait à peine d’être remplacé après avoir été incendié la semaine dernière.

photos radar de l'Ilet à St André
Le radar de l'Ilet à Saint-André. ©Géraldine Blandin

 

Cinq radars tourelles vandalisés

Au total, cinq radars tourelles ont été vandalisés dans l’île. Les deux premiers l'ont été dans le sud et dans l'Est, le premier sur la quatre voies Tampon-Saint-Pierre. Le deuxième incendié est celui de l'Ilet à Saint-André, puis celui du lieu-dit Petit Trou, sur la route de Salazie. Le radar tourelle de la Cocoteraie installé à Saint-André a lui aussi été vandalisé, ainsi que celui de Pierrefonds à Saint-Pierre.

A terme, 80 radars seront déployés dans tout le département mais certains seront des leurres, des boîtes vides pour effrayer les automobilistes et les motards.

Jusqu’à sept ans de prison

La dégradation d'un radar relève du délit. Ceux qui commettent ces actes encourent jusqu'à 100 000 euros d'amende et sept ans d'emprisonnement.

Le 16 décembre dernier, Camille Goyet, directrice de cabinet du préfet de La Réunion, déclarait sur Réunion La 1ère que "chaque appareil détruit a vocation à être remplacé".