Saint-André célèbre le Dipavali, avec le défilé de chars et un feu d’artifice ce samedi soir

La fête du Dipavali, novembre 2018, Saint-André.
La 33ème édition du Dipavali à Saint-André a été lancée jeudi 3 novembre. Une édition sur 3 jours, dont le temps fort reste le défilé de chars en centre-ville ce samedi soir. Un village dédié à la culture indienne accueille aussi le public.

C’est le temps forts des 3 jours de festivités organisés par la ville de Saint-André pour célébrer le Dipavali. Ce samedi 5 novembre, le traditionnel défilé de chars débute à 18h15. Il sera suivi d’un feu d’artifice à 22h30.

Dipavali 2022

30 000 visiteurs attendus sur 3 jours

La fête des lumières est un moment incontournable du calendrier de la communauté indienne. Cette fête culturelle, qui symbolise la victoire du bien sur le mal, est aussi un moment de partage et de découverte avec l’ensemble des Réunionnais.

Dipavali 2022

Plus de 30 000 visiteurs sont attendus à Saint-André durant les 3 jours de festivités, pour cette première édition de retour au format normal après le Covid. Cette année, le thème du Dipavali est " en harmonie avec Mère Nature ".

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Saint-André célèbre la 33ème édition du Dipavali.

Le défilé de chars à 18h15

Huit chars défilent ce samedi 5 novembre. A l’avant, juste derrière le char principal, le char de l’association culturelle des jeunes de Ti Bazar, qui en construit un pour la 1ère fois. Un globe terrestre et sa lune au centre de la structure, et des fleurs surtout, le rendent reconnaissable.

Dipavali 2022

Les chars défilent dans l’Avenue de la République, depuis la mairie vers le stade Sarda Garriga.

A 20h15, le spectacle final se tiendra au stade Sarda Garriga avec les associations et la troupe invitée par le Consulat de l’Inde. Le feu d’artifice sera tiré à 22h30.

Deux hommes blessés dans la chute d'un échafaudage 

Peu avant le début du défilé, un incident s'est produit vers 17h30 devant la mairie de Saint-André. Deux hommes ont été blessés dans la chute d'un échafaudage, alors qu'ils terminaient la mise en place d'un chapiteau de lumières au niveau du podium du Dipavali. Ils ont été pris en charge par les secours et transportés au GHER.

Deux hommes sont blessés dans le chute d'un échafaudage.

Un village installé au stade sur 3 jours

Comme les années précédentes, une mêla indienne a été installée au stade Sarda Garriga. Le public y est accueilli du vendredi 4 au dimanche 6 novembre pour découvrir la culture indienne. Vêtements, décoration, bijoux, mobilier ou encore gastronomie, une soixantaine d’exposants y sont présents.