réunion
info locale

Un supermarché de Saint-André mène une campagne de recrutement originale sur les réseaux sociaux

Commerce Saint-André
Un supermarché de Saint-André mène une campagne de recrutement originale sur les réseaux sociaux.
Un supermarché de Saint-André mène une campagne de recrutement originale sur les réseaux sociaux. ©Capture d'écran Facebook
"Recherche collègues". Avec ce slogan en mains, des employés posent tout sourire sur les réseaux sociaux. Cette campagne de recrutement originale est menée par un supermarché de Saint-André. Et ça marche !
"Recherche désespérément collègues poissonnier, charcutier et boucher". Un supermarché de Saint-André mène une campagne de recrutement pour le moins originale sur les réseaux sociaux. Des employés posent avec le sourire et ce petit mot inscrit sur une feuille "recherche collègues".
  

Utile et rapide

Jacky travaille en boucherie dans ce supermarché depuis 29 ans. Il s’est mis en scène sur les réseaux sociaux pour tenter de trouver celui qui le remplacera au moment de son départ à la retraite. "Il y a longtemps que l’on cherche un collègue, alors l’idée est venue de le mettre sur Facebook et le résultat a été rapide", s’exclame-t-il. "Je ne suis pas trop Facebook, mais c’est une bonne idée et ça a été utile !", poursuit Jacky, heureux d’avoir trouvé son successeur.

Aussitôt candidat, aussitôt recruté. Nicolas sera le successeur de Jacky. Lorsque l’annonce a circulé sur les réseaux sociaux, Nicolas a été identifié par un ami. "Dès que j’ai vu l’annonce, j’ai de suite fait mon CV et ma lettre de motivation dans la matinée et je les ai déposés dès le lendemain", raconte Nicolas désormais employé dans le supermarché.

Regardez le reportage de Rahabia Issa et Florence Bouchou : 
©reunion


Une cinquantaine de CV

De l’autre coté du magasin, Marie met sous vide des produits et sert les clients. La nouvelle charcutière vient aussi d’être recrutée."Nous avons reçu une cinquantaine de CV, nous avons déjà sélectionné et recruté deux personnes", explique Régis Laravine, le directeur de magasin.

Cette méthode de recrutement via les réseaux sociaux convient finalement bien à cette enseigne qui recherche des jeunes. Il reste encore deux postes d’apprentis bouchers à pourvoir.
 
Publicité