réunion
info locale

Incendie mortel à Saint-Benoît : une surcharge électrique à l’origine du drame

incendie saint-benoît
Quatre membres d'une meme famille périssent dans un incendie
Quatre membres d'une même famille sont décédés dans l'incendie de leur maison à Saint-Benoît. ©Willy Fontaine
L’incendie de Saint-Benoît serait dû à une surcharge électrique, selon les premiers éléments de l’expertise révélée par le Quotidien, ce jeudi 8 août. Quatre personnes d’une même famille ont péri dans cet incendie vendredi dernier à Saint-Benoît.
Selon nos confrères du Quotidien, les premières conclusions des experts incendies démontrent que le terrible incendie de Saint-Benoît serait dû à une surcharge électrique. La piste accidentelle se confirme dans cet incendie qui a coûté la vie à quatre personnes d’une même famille, vendredi dernier, dans le quartier de la Confiance à Saint-Benoît.
 

Piste accidentelle

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, le feu a pris dans une maison du chemin Pêche. Une mère de famille ainsi que ses enfants de 4 et 7 ans et leur grand-mère sont décédés, asphyxiés par les fumées. La maman a réussi à sauver son fils âgé de 9 ans en le sortant par une fenêtre. Elle est décédée en tentant de porter secours aux autres membres de sa famille. Pompier volontaire, le père de famille était au travail lorsque le drame s’est produit. Au lendemain du drame, la piste accidentelle était déjà privilégiée.

Regardez les précisions de Réunion La1ère : 
©reunion
 

Des multiprises 

Le rapport rendu oralement par l’expert incendie l’a confirmé hier, selon les informations de nos confrères du Quotidien. Le feu serait parti du tableau électrique à cause d’une surcharge. Le Quotidien indique que de nombreuses multiprises étaient utilisées dans la maison et que ces branchements auraient provoqué la surchauffe. Toujours le Quotidien, les éléments de l’enquête ont aussi confirmé que la porte d’entrée était fermée à clé lorsque l’incendie s’est déclaré. Les flammes se sont rapidement propagées, et les plafonds en PVC se sont embrasés. La maison n’était pas équipée de détecteur de fumée.
 
Publicité