Le nombre de cas de Covid-19 chute à Saint-Benoît, la menace du couvre-feu est écartée

coronavirus saint-benoît
Patrice Selly, maire de Saint-Benoît, et président de la CIREST.
Patrice Selly, maire de Saint-Benoît, et président de la CIREST. ©Imaz Press
"La menace de couvre-feu est provisoirement écartée", déclare, ce mercredi 16 décembre, le maire de Saint-Benoît, Patrice Selly. Le nombre de cas de Covid-19 a chuté dans la commune de l’Est, où le taux d’incidence est quasiment divisé par trois en une semaine.
"C'est à la fois une bonne nouvelle et un encouragement", souligne sur sa page Facebook, le maire de Saint-Benoît, Patrice Selly, ce mercredi 16 décembre.
 

Un taux d’incidente divisé presque par trois

Le nombre de cas de Covid-19 a chuté dans la commune de l’Est. En une semaine, le taux d'incidence est passé de 175 pour 100 000 habitants à 61 pour 100 000 habitants. Selon les derniers chiffres de l’Agence Régionale de Santé, ce taux est donc divisé par trois en une semaine.
  

Le couvre-feu écarté

Pour le maire de Saint-Benoît, "la menace de couvre-feu est donc provisoirement écartée". Selon Patrice Selly, "la fermeture des bars décidée par la mairie, la distribution de masques par la Cirest, ainsi que le travail préventif et répressif mené par la police municipale avec le concours de la gendarmerie ont certainement joué un rôle dans cette amélioration sanitaire".
 

Fermeture des bars et débits de boisson dès 18h

Face à une hausse importante du nombre de cas de coronavirus sur son territoire, le maire de Saint-Benoît avait annoncé la fermeture, dès mercredi 9 décembre, des bars et débits de boisson de Saint-Benoît, dès 18h. Cette mesure est en vigueur jusqu’au 20 décembre.

Sur sa page Facebook, le maire préviens : "ne relâchons pas notre surveillance".