Coronavirus: 170 passagers soumis à un confinement strict

coronavirus saint-denis
Coronavirus aéroport quatorzaine
©Imaz Press
L'aéroport Roland Garros met en place une prise en charge spécifique des passagers à l'arrivée afin de ralentir la progression du nombre de cas de Covid-19 dans l'île. Les voyageurs qui ont débarqué ce matin à Gillot ont été regroupés dans des centres d'hébergement.
La Réunion compte actuellement 224 cas confirmés de personnes atteintes du coronavirus dont 68% sont des cas importés. Si la fermeture de l'aéroport de Roland-Garros n'est pas envisagée par les autorités "car il est essentiel de garder un lien pour acheminer du fret, des médicaments et permettre aux hommes et aux femmes venus renforcer les équipes sur place d’être à nos côtés", précise la ministre, une mise en quatorzaine obligatoire est désormais prévue pour les passagers testés positifs dès l'aéroport. Ces derniers seront acheminés dans un centre de suivi sanitaire collectif.
 


Le reportage de Delphine Poudroux et Philippe Hoareau:

©reunion


Le déroulé d'une arrivée


Les passagers arrivant à La Réunion sont dans un premier temps séparés en petit groupe de 20 personnes. Ils passent le contrôle de la Police Aux Frontières qui vérifient que leur voyage entre bien dans le cadre des exceptions autorisées pour venir à La Réunion. Cela concerne les motifs familiaux impérieux, les motifs de santé ou encore les déplacements professionnels non modifiables. Une fois la PAF passée, on leur rappelle alors les mesures de confinement avant de les diriger vers le poste infirmier du SDIS, le Service Départemental d'Incendie et de Secours. Là, deux cas de figure se présentent:
 
  • Les passagers sans symptômes peuvent récupérer leur bagage. Puis, après un entretien avec les agents de l'Agence Régionale de Santé, ils sont acheminés vers un site de quatorzaine stricte réquisitionné par le Préfet. Les voyageurs bénéficient d’un système de navette organisé par les sous-préfectures d’arrondissement et peuvent ainsi rejoindre le centre de quatorzaine en évitant tout contact avec la population. 
 
  • Les passagers présentant des symptômes, eux, passent le test de dépistage dès  l'aéroport dans un centre médical dévolu à cet effet. Ils sont ensuite pris en charge individuellement par le Samu pour une prise en charge au CHU Nord.

Trois vols par semaine arrivent désormais dans l'île comme préconisé par le Ministère des Outre-mer. 170 personnes maximum arriveront à chaque vol. 
 
Toute sortie de ces lieux de confinement est strictement interdite durant 14 jours prévient La Préfecture. Tout contact avec l'extérieur, y compris, les membres de la famille est proscrit. Les forces de l'ordre y veilleront. 

En effet, tous les passagers ont été informés qu'ils vont être placés en confinement strict avant leur embarquement. La quatorzaine étant obligatoire, les passagers refusant de s'y soumettre seront verbalisés à chaque refus. Plusieurs centres de confinement ont été mis en place dans le département, ils peuvent accueillir environ 1.000 personnes.

Pour limiter toute contamination, la quatorzaine s’impose également aux proches du voyageur. Un système de portage de repas, de livraison de courses ou d’aide à domicile est possible et organisé par les mairies. 

Le Colonel Patrick Lallemand, médecin du SDIS 974, est l'invité du JT de 12h30:
Covid-19 : interview du Colonel Patrick Lallemand - Médecin du SDIS 974


La Région Réunion met à disposition des sites pour le confinement des passagers


La Collectivité met à disposition de l’État, des locaux et bâtiments afin de participer à l’accueil et au confinement des personnes dans les meilleures conditions possibles.
Ainsi, parmi les sites et locaux mobilisés à ce stade pour accueillir les passagers de retour à La Réunion se trouve:

  • le centre AFPAR de Saint-André, 
  • le CPOI de Saint-Pierre, 
  • le CREPS de Saint-Denis,
  • le centre AFPAR de Plateau-Caillou à Saint-Paul
  • et le CREPS de la Plaine des Cafres. 

Dès la semaine dernière, La Région Réunion a mis à disposition des autorités les locaux et site du CREPS de Saint-Denis  afin de permettre l’accueil des SDF sur la commune, en lien avec les services de l’État et le CCAS.


Pour les voyageurs arrivés avant le 30 mars


La Préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont mis en place un suivi personnalisé des voyageurs arrivés avant le 30 mars pour s’assurer du respect strict des règles de quatorzaine à domicile. Ce suivi prend la forme de contacts téléphoniques et si besoin, de visites à domicile.
La campagne d’appels a débuté le 24 mars. Réalisée par une société privée et les agents de la Préfecture, elle permet de rappeler les mesures barrières et les symptômes à surveiller, et de recenser les éventuelles difficultés rencontrées au cours de la quatorzaine, notamment par les personnes les plus isolées. Des solutions de ravitaillement (portage de repas à domicile, livraison de denrées alimentaires) sont apportées par les communes.








 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live