Des voyageurs pris au dépourvu suite au rétablissement des tests PCR au départ de La Réunion

coronavirus saint-denis
Centre de dépistage éphémère à l'aéroport Roland Garros
Un centre de dépistage éphémère avait déjà été ouvert à l'aéroport Roland Garros. ©Harini Mardaye
L’annonce "surprise" du rétablissement du test PCR au départ de La Réunion à compter de ce dimanche a obligé les voyageurs à se précipiter en urgence vers les pharmacies et les laboratoires. Ruée également vers le centre éphémère de l’aéroport. Certains passagers n’ont finalement pas pu embarquer.

La décision prise à la dernière minute par le gouvernement de rétablir les tests PCR au départ de La Réunion à compter de ce dimanche 28 novembre a pris au dépourvu les quelque 2 000 passagers censés embarquer à l’aéroport Roland-Garros dans la journée.

A situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel. Après l’annonce faite par la préfecture de La Réunion dans le courant de la matinée de samedi, il a été décidé d’ouvrir 5 laboratoires supplémentaires pour le week-end, en plus des 2 déjà ouverts tous les dimanches. Il était également possible de se rendre dans les 10 pharmacies ouvertes le samedi pour se dépister en urgence.

Des passagers pas au courant

Le délai restait néanmoins court et certains passagers qui expliquent qu’ils n’étaient pas au courant de cette nouvelle obligation, ont été dans l’impossibilité d’embarquer comme prévu, une fois arrivés à Gillot.

C’est le cas d’André-Philippe, un médecin venu rendre visite à sa fille à La Réunion et qui devait reprendre l’avion pour l’Hexagone, ce dimanche matin. "Nous nous sommes levés à 5h du matin pour prendre un vol de jour avec un enregistrement qui devait se terminer à 8h, raconte-t-il énervé. On nous a alors dit qu’il fallait maintenant le test PCR mais quand on s’est enregistré la veille à 16h, il n’y avait aucune demande".

Centre de dépistage éphémère à l'aéroport
©Harini Mardaye

Ultime chance pour un test à l'aéroport

Résultat, il ne pourra embarquer que lundi soir, après avoir réalisé le fameux test PCR. Pas de chance pour lui, les autorités ont bien pensé à ouvrir un centre de dépistage éphémère à l’aéroport, mais il n’était prévu de le mettre en place que dans l’après-midi, à partir de 16h.

Centre de dépistage éphémère à l'aéroport
©Harini Mardaye

Face à l’afflux de passagers, le centre a finalement ouvert ses portes avec une petite heure d’avance, à 15h. Principalement, en raison du départ prévu d’un avion de la compagnie Air Austral vers Mayotte à 16h15. Vol qui a finalement été décalé afin de laisser une petite chance aux passagers n’ayant pas pu faire leur test au préalable.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Des voyageurs ont été pris au dépourvu suite à l'annonce "surprise" du rétablissement des tests PCR au départ de La Réunion

Comme son nom l’indique, ce centre de dépistage éphémère pour lequel ont été réquisitionnés des pompiers du Sdis Réunion et des personnels du laboratoire Cerballiance, n’a pas vocation à être reconduit.