Dictée d'ELA : des élèves de CM2 se mobilisent à Saint-Denis contre les leucodystrophies

solidarité saint-denis
Dictée ELA école Gabriel Macé
©Thierry Chenayer
Dans le quartier de La Source, à Saint-Denis, des élèves de CM2 de l’école Gabriel-Macé ont participé à une dictée proposée par l’association ELA dans le cadre de sa campagne de lutte contre les leucodystrophies, ces maladies génétiques orphelines. Une récolte de fonds va également être lancée.

Ce n’est sans doute pas toujours le cas mais, ce mardi 2 novembre, les élèves de CM2A de l’école Gabriel-Macé se sont prêté de bon cœur à l’exercice de la dictée. Et pour cause ! Il ne s’agissait pas d’une évaluation, ni d’un concours d’orthographe, mais d’une opération caritative organisée comme chaque année, dans toute la France, par l’Association européenne contre les leucodystrophies (ELA).

Comme leurs petits camarades de l’Hexagone, ces enfants du quartier de la Source, à Saint-Denis, ont eu droit cette année à un texte inédit de 259 mots intitulé la "Gymnastique des mots" et imaginé par Hervé Le Tellier, prix Goncourt 2020.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 

Une personnalité invitée pour lire la dictée...

"Si l’écriture était un corps, que serait la faute d’orthographe ? Sans doute pas une maladie, mais plutôt une hésitation dans le mouvement, un trébuchement. Il faudrait se muscler, s’assouplir, et tenter d’écrire sans faute deviendrait une gymnastique", écrit notamment l’auteur.

Et c’est Christelle Floricourt, journaliste à Réunion La 1ère, qui a donné de sa personne et surtout de sa voix pour cette dictée d’ELA. Et cela pour le plus grand bonheur de ces élèves de CM2 qui confient, pour certains, avoir eu un peu de mal sur certains passages.

"C’était long et il y a des mots que je ne savais pas trop écrire", reconnaît Mayannah. Mais cette dernière estime qu’elle s’en est plutôt bien sortie, à l’image de Romuald, son petit camarade de classe. "Pour certains mots, j’ai hésité un peu mais dans l’ensemble, elle était plutôt facile", lâche celui-ci.

Dictée ELA Ecole Gabriel MAcé
©Thierry Chenayer

"Mets tes baskets et bats la maladie"

Pour Hadrien Gaspar, leur enseignant, l’objectif est double : "On va pouvoir travailler la maîtrise de la langue et on va pouvoir ensuite aborder plusieurs thèmes qui sont abordés par l’association ELA c’est-à-dire la solidarité, la citoyenneté et le handicap".

L’opération ne s’arrête pas là, car les élèves de l’école Gabriel-Macé vont également démarrer une collecte de dons dans le cadre de l’opération "Mets tes baskets et bats la maladie", l’autre temps fort de cette campagne de sensibilisation. La récolte des fonds se fera à l’occasion d’une course à laquelle participeront 14 des 18 classes de l’établissement.

Financer la recherche médicale

Il s’agit de financer la recherche médicale ainsi que l’accompagnement des familles touchées par les leucodystrophies, des maladies génétiques orphelines qui détruisent le système nerveux de ceux qui en sont atteints.

Chaque semaine en France, 3 à 6 enfants naissent avec ces pathologies qui entraînent progressivement la perte des fonctions vitales telles que la vue, l'ouïe, la mémoire ou encore la locomotion.