Football : les trois clubs dionysiens de Régionale 1 à la recherche d’un stade

football saint-denis
Stade Jean Ivoula à Saint-Denis
©Imaz Press Réunion
Le football reprend avec la fin de l'état d'urgence sanitaire. Les stades peuvent donc de nouveau accueillir des rencontres et du public, à condition d'être en bon état. Pour les trois clubs dionysiens de R1, la reprise pourrait être plus compliquée que prévu. 
Fin de l’état d’urgence rime avec reprise du calendrier sportif. A La Réunion, les footballeurs retrouveront la pelouse dès mardi prochain, à l’occasion du Trophée des Champions. Les deux meilleures équipes de la saison passée, la Saint-Pierroise et l’US Sainte-Marie, s’affronteront ainsi.

Pour les autres équipes la reprise des matchs est proche, à condition d’être en capacité de les accueillir. Les modalités techniques pourraient bien venir contrarier les plans à Saint-Denis.
 

Stade fermé pour raison de sécurité

La nouvelle n’a pas fait bon effet. Le toit du stade Jean-Ivoula, du chef-lieu, menace de s’effondrer. Deux des trois équipes dionysiennes y disputent leurs rencontres. Des rencontres qui ne pourront s’y dérouler pour raison de sécurité.

Le Saint-Denis FC et l’AS Bretagne se retrouvent donc sans terrain, suite au passage de la commission de sécurité jeudi dernier. Le site est donc fermé jusqu’à nouvel ordre du fait de fissures sur les toits des tribunes du Stade de l’Est.
 

Un "plan B" fragile

Les deux équipes dionysiennes sont donc à la recherche d’un autre stade pour les accueillir. Un exil vers celui de La Redoute semblait être la solution, mais voilà lui aussi croule sous le poids des années. La Ligue Réunionnaise de Football va adresser, dès demain, un courrier au président du SDEFA, le troisième club dionysien, lui demandant de remettre aux normes les vestiaires des joueurs, des officiels et arbitres.

Les travaux devront être réalisés dans les deux semaines à venir, sous peine d’une perte d’homologation du stade de La Redoute pour les équipes de Régionale 1.
 

Quelles options ?

Ce n’est donc plus deux mais les trois équipes dionysiennes qui pourraient se retrouver sans stade. Si le SDEFA parvient à remettre le stade de La Redoute aux nomes dans le temps imparti, les trois clubs pourraient alors envisager de disputer leurs matchs à domicile dans ce stade.

En revanche, si cela n’est pas possible, une autre solution pourrait être envisagée. Il s’agirait alors de demander l’homologation du stade de Domenjod, pour espérer débuter le championnat de Régionale 1 dans les meilleures conditions possibles.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live