Grève à Citalis : les raisons de la colère et le point sur les perturbations

social saint-denis
Les agents de la Sodiparc ont manifesté ce jeudi 19 décembre devant la mairie de Saint-Denis.
Les agents de la Sodiparc ont manifesté ce jeudi 19 décembre devant la mairie de Saint-Denis. ©Imaz Press
Les agents de la Sodiparc ont manifesté, ce jeudi 19 décembre, devant la mairie de Saint-Denis. Ils sont en grève depuis hier et le réseau de bus Citalis est fortement perturbé. Il le sera peut être encore ce vendredi.
Une action coup de poing menée ce jeudi 19 décembre par les agents de la Sodiparc. Ils étaient une cinquantaine à manifester en fin de matinée devant la mairie de Saint-Denis. Ils ont été reçus, à l'hôtel de ville, par le premier adjoint, Jacques Lowinsky, qui est aussi directeur de la Sodiparc. La ville de Saint-Denis est en effet un des principaux actionnaires. Jacques Lowinski devrait faire une proposition écrite, ce vendredi, aux syndicats qui décideront de la suite à donner à leur mouvement. Ils n'excluent pas de poursuivre leur grève ce 20 décembre.
 

Le départ du directeur

Lancé hier, le mouvement de grève est illimité. Ce jeudi 19 décembre, la circulation des bus Citalis était à nouveau fortement perturbée. Les salariés de la Sodiparc ont 22 revendications. La première est le départ du directeur général adjoint, Jean-Jacques Fung. En place depuis neuf ans, il est fortement critiqué par les salariés.

"Il est responsable de la dégradation des conditions de travail et du mal être dans l'entreprise, affirme Eric Talassia, membre de l'intersyndicale. Le personnel est en souffrance et notre clientèle subit trop d'irrégularité sur le réseau. Les bus sans clim, les bus en retard. Nos clients paient un titre de transport, c'est pour avoir un service de qualité". Selon les syndicats, "le malaise est ancien et profond à la Sodiparc et à Citalis". Les grévistes se disent prêts à passer Noël sur le piquet de grève pour obtenir le départ de leur directeur.
 

80 000 usagers concernés

Près de 80 000 usagers des bus Citalis sont impactés par les perturbations liées à la grève. Selon l'intersyndicale, 70 % des 300 salariés, dont 90 % des conducteurs, suivent le mouvement. Quatorze bus sont à l'arrêt.
 

Le point sur les bus, vendredi

Retrouvez ici les lignes concernées par les perturbations, vendredi 20 décembre : 

Vendredi matin :
- 1 bus en circulation sur la ligne 5 de 06H30 à 13H00
- 1 bus en circulation sur la ligne 7 de 06H30 à 13H30
- 1 bus en circulation sur la ligne 8 de 07H00 à 13H30
- 2 navettes viendront en renfort des lignes du TCSP entre le Mail du Chaudron et l’Hôtel de Ville de Saint-Denis de 08H00 à 14H00.

Pas de service sur la ligne 6 le matin.

Vendredi soir :
- 1 bus en circulation sur la ligne 6 de 13H00 à 20H00
- 1 bus en circulation sur la ligne 7 de 13H00 à 20H00
- 1 bus en circulation sur la ligne 8 de 13H30 à 20H00
- 3 navettes viendront en renfort des lignes du TCSP entre le Mail du Chaudron et le Petit Marché de 12H00 à 20H30

Pas de service sur la ligne 5 l’après-midi.

Enfin, pour accompagner les festivités du 20 décembre, tous les bus s’arrêteront au Petit Marché à partir de 16H00. En conséquence, les arrêts: "Petit Marché", " Ecole Centrale", " Rieul", " Hôtel de Ville de Saint-Denis" ne seront pas desservis.

Les lignes 10.11.12.13.14.15 et 16 ne seront pas desservies.

Enfin, le transport à la demande CITYKER sera totalement interrompu.

Pour plus d’informations rendez-vous sur www.citalis.re ou appelez le numéro vert : 0800 655 655 (appel gratuit depuis un poste fixe).
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live