Incendie mortel de Montgaillard : le centre d’hébergement d’urgence de Champ Fleuri ferme ses portes

incendies saint-denis
incendie de montagaillard familles sinistrées hébergement d'urgence au gymnase de champ-fleuri saint-denis
©Michelle Bertil
La mairie de Saint-Denis ferme le centre d’hébergement d’urgence du gymnase de Champ-Fleuri. Les 110 familles sinistrées sont désormais relogées ou en cours de relogement, indique la municipalité.

Les plus de 70 logements affectés par la SIDR ont pu être équipés dans les délais fixés. La maire de Saint-Denis Ericka Bareigts, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, et le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, s’étaient engagés à reloger les familles sinistrées avant la fin de la semaine.

Le dramatique incendie du début de semaine a fait 5 morts

Dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 décembre, plus d’une centaine de personnes ont tout perdu dans l’incendie de l’immeuble Marine de la SIDR dans le quartier de Montgaillard à Saint-Denis. Plusieurs centaines avaient dû être évacuées en pleine nuit suite à ce dramatique incendie qui a couté la vie à 5 personnes, à savoir une mère de famille et 4 enfants.

Un centre d’hébergement d’urgence à Champ-Fleuri

Un centre d’hébergement d’urgence avait alors été installé dans le gymnase de Champ-Fleuri, pour accueillir les familles le temps pour les sapeurs-pompiers de venir à bout de l’incendie, les experts d’effectuer les constatations et les équipes de la SIDR de sécuriser les logements épargnés par les flammes. La solidarité des Réunionnais s’est très vite mise en action et de très nombreux dons ont pu bénéficier aux familles.

45 familles réintègrent leur logement, 110 sont relogées

45 familles ont ainsi pu réintégrer leur logement, malgré le traumatisme, mercredi 15 décembre dernier.

Ce samedi 18 décembre, la ville de Saint-Denis indique que les 110 familles sinistrées, dont les logements ont été détruits, ont pu être relogées ou sont en cours de relogement par la SIDR. Pour cette raison, le centre d’hébergement d’urgence du gymnase de Champ-Fleuri ferme ses portes.

La municipalité a équipé plus de 70 logements affectés par la SIDR aux familles. Grâce à la solidarité, des kits de relogement, comprenant du gros et petit électroménager et du mobilier, ont pu être distribués. Des kits alimentaires, de vêtements ou encore d’entretien l’ont aussi été.

300 bénévoles, 400 agents de la ville de Saint-Denis, le RSMA, la Croix-Rouge et de très nombreux Réunionnais se sont mobilisés pour cette action de solidarité.