Le Foyer des Jeunes de Joinville fête ses 50 années d’existence

sport saint-denis
Archives Club de Handball Joinville
©Réunion La 1ère

C’est l’une des plus anciennes associations de Saint-Denis. Le Foyer des Jeunes de Joinville fête cette année ses 50 ans. L’association de la rue Jules-Auber est connue pour les exploits de son équipe de handball, et plus généralement pour son engagement auprès des jeunes.

C’était le 17 avril 1971. Le Foyer des Jeunes de Joinville était créé par le président du département de la Réunion Eric Boyer et Roland Infante.

Plusieurs dirigeants se sont ensuite succédé à la tête de l’association en se basant sur ces trois axes majeurs que sont l’éducation, le sport et la culture, avec cette ambition "d’offrir aux enfants, comme aux adultes, la possibilité de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur responsabilité et de se préparer à devenir les citoyens actifs et responsables d’une communauté vivante".

Archives Club de Handball Joinville
©Réunion La 1ère

Mythique club de handball

Si l’association installée dans la partie haute de la rue Jules-Auber s’est fait connaître dans l’île grâce aux exploits de son mythique club de handball, elle s’est aussi illustrée au fil des années comme un acteur incontournable dans l’accompagnement des enfants du chef-lieu, avec son centre de loisirs et ses diverses activités proposées dans le domaine périscolaire.

L'interview de Roland Infante et de Noëla Médéa, l'actuelle présidente du FJJ, sur Réunion la 1ère :

ITW Noëla Médéa, Présidente du foyer des jeunes de Joinville

Le Foyer de Joinville sera passé par des turbulences. Il y a une dizaine d’années, avec des comptes se trouvant dans le rouge, l’association n’avait pas eu d’autres choix que d’avoir recours à la procédure de redressement judiciaire.

Equipe 2021 association Joinville
La présidente Noëla Médéa entourée du reste de l'équipe du Foyer des Jeunes de Joinville ©Alexandra Pech

Difficultés financières

Et sa situation financière reste fragile. L’année dernière, l’association refusait néanmoins de céder une partie de son activité à la société publique locale OPE (Oser Pour l’Education) malgré les relances répétées de la municipalité de Saint-Denis.

Le Foyer de Joinville, dont le fonctionnement dépend des subventions municipales, accompagne quelques 800 enfants dans le périscolaire et plus d'un millier de jeunes dans le secteur du sport.

Noela Médéa président Foyer des Jeunes de Joinville 2021
©Alexandra Pech