"Ma thèse en 180 secondes" : deux doctorants réunionnais en route pour les demi-finales à Paris

éducation saint-denis
Tristan Fougeroux et Samantha Aguillon doctorants réunionnais ma thèse en 180 secondes 2
Tristan Fougeroux a remporté le 1er prix du jury et Samantha Aguillon le 2ème prix du jury, le prix Plocheus du jury étudiant et enfin le prix du public. ©Université de La Réunion
Tristan Fougeroux et Samantha Aguillon ont remporté la finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" qui s'est tenue sur le campus universitaire du Moufia, à Saint-Denis. Les deux doctorants représenteront La Réunion lors de la demi-finale de ce concours national, à Paris.

L'exercice est particulièrement intéressant : demander aux doctorants de l’Université de La Réunion de présenter leurs travaux de recherche en trois minutes chrono, soit 180 secondes, à un public de non initiés. C'est le but du concours "Ma thèse en 180 secondes" dont la finale régionale a eu lieu ce vendredi 11 mars, sur le site du campus du Moufia, à Saint-Denis.

Tristan Fougeroux et Samantha Aguillon sont les deux doctorants qui ont remporté l'épreuve pour cette 7ème édition. Ils se sont distingués sur la scène de l'amphithéâtre bioclimatique du campus du Moufia, et représenteront La Réunion lors de la demi-finale du concours à Paris.

Les laboratoires PIMIT et EnergyLab à l'honneur

Tristan Fougeroux qui travaille au sein du laboratoire "LE2P- EnergyLab" remporte le premier prix du jury. Le titre de sa thèse : "Conception et réalisation de rectenna en impression additive dédiée à l'optimisation énergétique d'objets connectés". Un sujet qui semble effectivement assez compliqué à vulgariser de prime abord... 

Samantha Aguillon qui évolue elle au sein du laboratoire PIMIT, que le grand public connait déjà pour son travail de séquençage du Covid-19, remporte, elle, le 2ème prix du jury, le prix du public et enfin le prix Ploceus décerné par les étudiants. Le titre de sa thèse : "Rôle de l'écologie et des dynamiques de populations du Petit Molosse de La Réunion dans la circulation d'agents infectieux".

Un bon de 800 euros pour poursuivre leurs recherches

Les deux gagnants qui vont recevoir un bon de 800 euros dédié à la poursuite de leurs recherches, ont eu plusieurs semaines pour se préparer à présenter leurs sujets d’études, avec un vocabulaire simple.

Plusieurs répétitions et séances de coaching leur ont été proposées, afin de les préparer à l’épreuve de sélection. Et c'est un jury composé de représentants des mondes de la recherche, de l’entreprise, de la culture scientifique, du monde artistique et des médias qui les a départagés.

Mais les spectateurs ont également joué un rôle décisif puisqu'ils ont été invités à voter pour leur candidat favori. Un jury constitué d’étudiants des différentes filières de l’université de La Réunion avait enfin pour mission d’ attribuer le prix honorifique
Ploceus au candidat de son choix.