Sans salaire depuis octobre, des employés de Metalder sont en grève à Saint-Denis

social saint-denis
A Saint-Denis, des salariés de l'entreprise Metalder sont en grève depuis le 10 décembre.
A Saint-Denis, des salariés de l'entreprise Metalder sont en grève depuis le 10 décembre. ©Marie-Ange Frassati
A Saint-Denis, des salariés de l'entreprise Metalder sont en grève depuis le 10 décembre. Ils dénoncent le retard de paiement de leurs salaires. Noël approche et ils n'ont pas été payés depuis octobre.
Huit des 21 employés de l'entreprise Metalder à Saint-Denis sont en grève depuis le 10 décembre. Leur employeur ne leur a versé aucun salaire depuis octobre dernier. Il s'agit de leur troisième grève en trois mois. Cette fois, le conflit sera appelé devant les Prud'hommes, demain, mardi.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion
 

Des familles en difficultés

En attendant l'audience, les salariés expliquent leur inquiétude et surtout leur détresse à quelques jours de Noël. "On emprunte à des proches, raconte Wilson Baraka, délégué du personnel CGTR de Metalder. On avait mis de l'argent de côté pour Noël ou pour les vacances et aujourd'hui on en a plus".
 

Comment fait-on pour passer Noël avec dignité ? Nous sommes pères de famille, nous avons travaillé. Nous ne sommes pas des mendiants, nous ne sommes pas là pour fermer cette entreprise, nous sommes là pour trouver une solution.


Les difficultés sont les mêmes pour l'ensemble des salariés.​​​​​​​ "Avec ces retards de paiement, nous avons des soucis avec les banques et les assurances, raconte Didier Nardy, salarié en grève. Cela nous créé aussi des problèmes familiaux, au sein du couple aussi. On ne sait pas si on aura de l'argent pour préparer les fêtes. Je devais accueillir de la famille chez moi, mais je n'aurais pas les moyen de le faire".
 

Quel avenir ?

Les salariés se demandent s'ils ont "encore un avenir dans cette entreprise". "Nous réclamons le paiement de nos salaires de novembre, mais aussi les compléments de salaires de septembre et octobre, la régularisation des cotisations de congés payés et de la médecine du travail", poursuit Wilson Baraka, délégué du personnel CGTR de Metalder.
 

La direction en difficultés

De son côté, la direction de l'entreprise Metalder explique subir, elle aussi, des retards de paiement, et donc des difficultés de trésorerie. Elle promet d'essayer de débloquer la situation dans les jours qui viennent.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live