publicité

Dengue : nombre de cas en baisse, la vigilance maintenue

Du 1er au 7 juillet, 101 cas de personnes atteintes de la dengue ont été recensées. Une baisse significative du nombre de cas détectés, mais la préfecture préconise de rester vigilant face au virus pendant cette période d'hiver austral. 

© Michelle Bertil
© Michelle Bertil
  • Par Aurélie Constant
  • Publié le , mis à jour le
Cela était attendu depuis longtemps,  le nombre de cas de dengue a nettement diminué. Les chiffres de la préfecture viennent d'être publiés et ils sont encourageants : 101 personnes pour cette première semaine du mois de juillet, contre près de 1700 cas confirmés par semaine au pic de l'épidémie. Une baisse observée depuis plusieurs semaines, en particulier dans le Sud et le Nord. Dans l'Ouest, la progression stagne sauf à la Possession où le nombre de cas est en diminution. Dans l'Est en revanche, des cas persistent à Bras-Panon et à Saint Benoît.

Si les chiffres du virus à la Réunion sont globalement en baisse, en 2019, la dengue a eu tendance à s'intensifier par rapport à 2018 où au maximum, 520 cas étaient détectés par semaine. Depuis le début de l'épidémie, 18 personnes sont décédées et plus de 24 300 cas autochtones ont été confirmés, dont 17 530 rien que depuis le début de l'année 2019.

Alors si la fraîcheur de l'hiver austral semble avoir des effets positifs pour lutter contre la prolifération du virus, la vigilance et la mobilisation restent de mise. La préfecture et l'Agence Régionale de Santé de l'Océan Indien rappellent que ce sont les gestes du quotidien qui contribueront à éradiquer la dengue, comme vider les coupelles, éviter les tas de débris ou autres récipients qui pourraient servir de gîte larvaire.

Les carcasses de voitures sont également vecteurs de larves. Il n'est pas rare sur l'île de voir des véhicules abandonnés, véritables nids douillets pour les moustiques. Pour lutter efficacement contre la dengue, la ville de Saint Joseph a organisé ce jeudi une opération de nettoyage.Au total, 1000 épaves ont été enlevées de la voie publique depuis le 1er janvier.
 
Saint Joseph se débarrasse des épaves pour lutter contre la dengue




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play