Surpris par la montée des eaux, des canyoneurs passent la nuit à Langevin avant d’être secourus par le PGHM

faits divers saint-joseph
Surpris par la montée des eaux, des canyoneurs passent la nuit à Langevin avant d’être secourus par le PGHM
Surpris par la montée des eaux, des canyoneurs passent la nuit à Langevin avant d’être secourus par le PGHM. ©PGHM
Ce lundi 18 juillet, le PGHM a porté secours à cinq canyoneurs bloqués depuis hier dans le canyon « Bras Cassé »Langevin, à Saint-Joseph. Ils ont dû passer la nuit sur place.

Impossible hier, dimanche, en raison de la mauvaise météo, l’opération de sauvetage a pu être menée, ce lundi 18 juillet, vers 7 heures, par les gendarmes du PGHM.

Bloqués à "Bras Cassé"

Une équipe du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne est partie à pied à la rencontre de cinq canyoneurs bloqués dans les hauts de la Rivière Langevin, dans le canyon "Bras Cassé". Les gendarmes étaient accompagnés de trois membres du GIGN avec l'appui d'un hélicoptère.

Trop peu de visibilité pour intervenir

 Au total, huit sauveteurs étaient engagés pour venir en aide aux cinq hommes en difficulté, mais pas en situation de danger immédiat.

Ils ont finalement pu être hélitreuillés dans des conditions météos difficiles car il y avait très peu de visibilité. Avec le mauvais temps actuellement dans le sud, les secours ne peuvent pas agir rapidement.

Brusque montée des eaux

Hier, ces canyoneurs ont été stoppés dans leur progression vers Cap Blanc. Le niveau de l’eau était trop haut et il devenait dangereux pour eux d’avancer. Ils se sont réfugiés dans un coin pour bivouaquer en sécurité malgré la pluie et le vent. Ces canyoneurs aguerris avaient du matériel et notamment des bâches pour passer la nuit.

Un autre sauvetage ce matin

Ce matin, l’hélicoptère du PGHM les a ramenés à leur voiture stationnée sur le parking de la cascade de Grand Galet.

Ce matin, le PGHM a aussi sauvé une femme en difficulté près de la cascade Langevin.