réunion
info locale

Saint-Leu : un téléphérique pour rallier le cirque de Cilaos

transports cilaos
Saint-Leu projet téléphérique vers Cilaos 070119
©Ville de Saint-Leu
La municipalité de Saint-Leu veut faire le pari du téléphérique. Un parcours de 57 minutes doit ainsi permettre de rallier le cirque de Cilaos en 5 étapes. Coût estimé des travaux : 240 millions d’euros.
 
Le projet, initié en 2010, a pour objectif de rallier deux des lieux les plus visités de l’île, à savoir Saint-Leu et le cirque de Cilaos. Il doit aussi permettre de désenclaver le cirque, ainsi que les Hauts de Saint-Leu, tout en offrant un transport sécurisé aux touristes et aux résidents.
 

Moins d’une heure pour faire Saint-Leu – Cilaos


Le parcours, d’une durée totale de 57 minutes, doit permettre de relier Saint-Leu à Cilaos en offrant une vision panoramique sur les plus beaux paysages de l’île. Cinq gares seront positionnées sur le tracé, à savoir celle de Saint-Leu Ravine Fontaine, la Chaloupe Village, la Route forestière des Tamarins, le Grand Bénare et le village de Cilaos.
 
Saint-Leu projet téléphérique vers Cilaos 070119
©Ville de Saint-Leu

Où en est le projet ?


Les études pré-opérationnelles sont arrivées à terme et ont permis d’affirmer que le projet est techniquement réalisable. Depuis ce lundi 7 janvier, une personne est chargée de piloter le projet.

Selon la municipalité de Saint-Leu, il faudra encore compter 2 ans d’études opérationnelles, incluant la maîtrise d’œuvre, les études réglementaires et les autorisations, notamment celle du Parc National. Les questions environnementales et foncières doivent encore être approfondies.

Deux ans supplémentaires seront ensuite nécessaires pour réaliser les travaux, à savoir la mise en place des pylônes, des gares et des câbles.
 
Saint-Leu projet téléphérique vers Cilaos 070119
©Ville de Saint-Leu

Un projet à 240 millions d’euros


Le  coût global du projet de téléphérique est estimé à 240 millions d’euros. Les études ont été co-financées par le TCO, l’Europe et la Région Réunion, le projet présentant un intérêt touristique et une dimension régionale. Il pourrait à ce titre faire l’objet d’un Partenariat Public Privé. Les fonds européens pourraient également être sollicités, indique la municipalité.

Le trajet serait bien entendu payant. Les tarifs varieront en fonction de la distance parcourue et selon que le voyageur soit résident ou touriste. Des formules d’abonnements et " tarifs familles " seront également proposés.
 
Saint-Leu projet téléphérique vers Cilaos 070119
©Ville de Saint-Leu
Pour un voyage complet de Saint-Leu à Cilaos, il en coûtera près de 40 euros pour un non résident, sachant que le trajet du téléphérique de l’aiguille du midi s’élève à 50 euros pour une distance 4 fois plus courte.

Pour les déplacements plus courts, correspondant à du transport urbain, le tarif sera celui du bus karouest actuel, précise la municipalité de Saint-Leu.
 

Un atout pour le développement ?


Pour les habitants de Saint-Leu, le projet faciliterait l’accès au cirque, ce qui présenterait un avantage pour son développement touristique. De plus, le parcours offrirait un point de vue exceptionnel sur des sites touristiques majeurs tels que le Grand Bénare ou encore Mafate.
 
Saint-Leu projet téléphérique vers Cilaos 070119
©Ville de Saint-Leu
150 000 touristes par an sont attendus, auxquels devraient s’ajouter près de 60 000 locaux, soit un total de 210 000 voyageurs chaque année.

Pour les déplacements à Cilaos, la municipalité de Saint-Leu indique que des locations de voitures et de vélos seront proposées, ainsi qu’un réseau de transport en commun amélioré.
 
Publicité