réunion
info locale

Extinction Rébellion 974 : la branche locale d’un mouvement mondial de défense du climat

climat saint-leu
mobilisation Extinction Rébellion Réunion climat Saint-Leu 121019
©Sophie Person (Réunion la 1ère)
Une quarantaine de militants pour le climat ont mené une action " pacifique et non-violente " ce samedi 12 octobre à Saint-Leu. Dans la matinée, ils se sont ainsi allongés dans la rue principale du centre-ville pour envoyer " un signal fort " aux dirigeants et sensibiliser la population.
 
Créé depuis peu, le groupe s’inscrit dans la logique du mouvement Extinction Rébellion, né en 2018. Depuis le lundi 7 octobre a été lancé la semaine " Rébellion Internationale d’Octobre " pour que des actions citoyennes de désobéissance civile pacifiques soient organisées.
  

La branche locale d’un mouvement international

Le mouvement possède 4 revendications principales portant sur la reconnaissance des crises écologiques actuelles, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’arrêt de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres et enfin la création d’une assemblée citoyenne chargée de décider des mesures à mettre en place.
 

" Nous sommes la première génération à vivre les conséquences dramatiques du changement climatique résultant du développement de notre société fortement consommatrice en énergie et matières premières, et il est de notre devoir d’agir dès à présent pour faire en sorte que la vie sur terre reste soutenable pour nous et les générations à venir ", explique le groupe Extinction Rébellion 974.

 

mobilisation Extinction Rébellion Réunion climat Saint-Leu 121019
©Sophie Person (Réunion la 1ère)

La désobéissance civile pour moyen d’action

Estimant que La Réunion est particulièrement exposée au changement climatique, ils veulent ainsi alerter la population sur l’urgence climatique et la disparition de la biodiversité, tout en exigeant une mobilisation des dirigeants. C’est donc dans ce le cadre de la semaine " Rébellion Internationale d'Octobre " que ces militants se sont donc allongés dans la rue principale du centre-ville de Saint-Leu ce samedi 12 octobre au matin.

Une semaine de mobilisation internationale donc, qui passe par des modes d'action précis.
Publicité