Une famille sous le choc après l’incendie de sa maison à Saint-Leu

incendies saint-leu
A Saint-Leu, une famille est sous le choc après l'incendie de sa maison dans le quartier de Grand Fond.
A Saint-Leu, une famille est sous le choc après l'incendie de sa maison dans le quartier de Grand Fond. ©DR
A Saint-Leu, une famille est sous le choc après l'incendie de sa maison dans le quartier de Grand Fond, dimanche 2 octobre. C'est le troisième incendie d’habitation en deux semaines à Saint-Leu. Les opposants à la municipalité dénoncent des dysfonctionnements des bouches à incendie qui nuiraient à l’intervention des pompiers.

Portes, fenêtres, literies, mobiliers. Rien n’a été épargné par les flammes dans cette maison de Grand Fond, à Saint-Leu.

Dimanche 2 octobre, vers 7 heures du matin, un violent incendie a ravagé une maison. A l’intérieur, une famille dort encore. Elle a réussi à échapper au pire, mais elle a tout perdu.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

A Saint-Leu, une famille est sous le choc après l'incendie de sa maison dans le quartier de Grand Fond

Une famille sauvée de peu

"Je ne sais pas comment le feu a pris, explique Jean-Thierry Ténor, le père de famille. Je me suis réveillé, j’ai vu les flammes, j’ai couru vers la chambre pour dire à ma femme qu’il fallait sortir de là".

Le père de famille a alors réussi à sortir sa femme par une fenêtre de la maison. Il est ensuite retourné face au feu pour sauver son fils qui dormait encore à l’étage. 

Des dysfonctionnements des bouches à incendie

Cet incendie d’habitation est le troisième en deux semaines sur la commune de Saint-Leu. Les opposants à la municipalité et certains habitants dénoncent des dysfonctionnements des bouches à incendie qui nuiraient à l’intervention des pompiers. "A un moment, il n’y avait plus d’eau, un autre pompier est arrivé et ils ont réalimenté en eau pour continuer leur travail", explique Jean-Thierry Ténor, propriétaire de la maison incendiée. 

La mairie de Saint-Leu reconnaît des dysfonctionnements et affirme avoir déjà engagé des actions pour régler le problème. "Nous avons lancé un diagnostic il y a plusieurs mois en collaboration avec la Cise et les pompiers, explique Pierre Guinet, premier adjoint à la mairie de Saint-Leu. Nous attendons dans les semaines qui viennent le résultat de ce diagnostic".

En attendant, les sinistrés de ce nouvel incendie ont trouvé refuge chez un proche.