publicité

Mise sous tutelle de Saint-Louis : la décision du préfet renvoyée à la semaine prochaine

Patrick Malet, le maire de Saint-Louis, rencontrait ce mardi après-midi le préfet de La Réunion pour défendre son budget 2018. Ce dernier doit en effet se prononcer après les mises en garde de la Chambre Régionale des Comptes sur le dit budget.
 

© Annabelle Boyer (Réunion la 1ère)
© Annabelle Boyer (Réunion la 1ère)
  • Lise Hourdel avec Annabelle Boyer
  • Publié le , mis à jour le
Accompagné d’élus de la majorité de la municipalité de Saint-Louis, Patrick Malet s’est rendu ce mardi 17 juillet à la préfecture à Saint-Denis pour rencontrer le préfet de La Réunion. Le maire de la commune du Sud est ainsi venu défendre son budget 2018, récemment contesté par la Chambre Régionale des Comptes, pour échapper à une mise sous tutelle préfectorale.

La Chambre aurait en effet fait des recommandations au préfet, Amaury de Saint-Quentin, pour que des mesures correctives y soient apportées. Le lundi 9 juillet dernier, les élus de la majorité avaient fait monter la pression sur ce dernier, bloquant l’accès à la mairie de Saint-Louis, afin d’obtenir une entrevue.

La rencontre entre les deux hommes s’est donc déroulée ce mardi après-midi, mais n’a en revanche pas permis de mettre un point final au conflit. Amaury de Saint-Quentin souhaite en effet des précisions supplémentaires sur certains points du dossier. Une prochaine entrevue avec Patrick Malet a donc été programmée la semaine prochaine.

Si le préfet estime que les élus de Saint-Louis n'ont pas suffisamment tenu compte des recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, il pourrait alors enclencher le processus de mise sous tutelle préfectorale et les faire appliquer. 
 
© Annabelle Boyer (Réunion la 1ère)
© Annabelle Boyer (Réunion la 1ère)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play