Quatre jeunes tués dans un accident de la route à Saint-Louis : hommages et tristesse dans l'île

accidents saint-louis
Laurena, Kevin, Damien et Miguel ont perdu la vie dans un tragique accident de voiture à Saint-Louis.
Laurena, Kevin, Damien et Miguel ont perdu la vie dans un tragique accident de voiture à Saint-Louis. ©DR
Laurena, Kevin, Damien et Miguel avaient entre 17 et 26 ans. Ces quatre jeunes ont perdu la vie dans un tragique accident de voiture la nuit dernière à Saint-Louis. Les hommages se multiplient.

Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient ce lundi 18 juillet. La nuit dernière, quatre jeunes ont perdu la vie dans un tragique accident de voiture à Saint-Louis. Laurena, Kevin, Damien et Miguel sont décédés. Ils avaient entre 17 et 26 ans.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Laurena, Kevin, Damien et Miguel avaient entre 17 et 26 ans. Ces quatre jeunes ont perdu la vie dans un tragique accident de voiture la nuit dernière à Saint-Louis. Les hommages se multiplient.

Le choc a été d'une violence inouïe. Le conducteur aurait perdu le contrôle du véhicule sur la RN5 au niveau de Bois de Nèfles Coco alors qu’il descendait de la Rivière vers Saint-Louis. Le véhicule est alors allé percuter à vive allure la clôture d’un jardin. Les quatre jeunes victimes ont été tuées sur le coup.

Quatre jeunes tués dans un accident de la route à Saint-Louis.
Quatre jeunes tués dans un accident de la route à Saint-Louis. ©DR

Les proches des victimes

Laurena, Kevin, Damien et Miguel rentraient d’une soirée festive. L’un d’eux, Kevin, venait de fêter son 17ème anniversaire. Sur les réseaux sociaux, des associations sportives, comme l’équipe de foot de Mont-Vert, et les proches des victimes leur rendent hommage depuis ce matin.

 

"La ville entière endeuillée"

Maire ou députés, les élus réagissent aussi à ce terrible accident. "Aujourd’hui, c’est la ville toute entière qui est endeuillée par la perte de ses enfants, écrit sur Facebook la maire de Saint-Louis, Juliana M’Doihoma. J’ai le cœur qui saigne avec ce terrible accident de la route. Ce dramatique accident nous rappelle combien cette phrase que nous disons si souvent est véridique : « la vie ne tient qu’à un fil !".

 

Réactions des députés

" In pé kom zot tout, lo kér séré mi lir dann zournal kat zén la perd la vi dann in laksidan loto, écrit pour sa part le député Frédéric Maillot. Mon pansé mon santiman i sava koté zot famiy zot zami zot Monmon zot Papa".

 

"Quatre jeunes ont brutalement été arrachés à la vie. Je compatis à la grande douleur des familles et des proches", a également réagi le député Jean-Hugues Ratenon depuis Paris.

 

"Il n'y a sans doute rien de pire pour des parents que de perdre leurs enfants, écrit le député Philippe Naillet. Mes profondes condoléances à la famille et aux amis de ces jeunes partis trop tôt".

 

"J’exprime toute ma solidarité et ma compassion dans cette douloureuse épreuve aux proches des victimes, a aussi réagit sur Facebook la députée Nathalie Bassire. J’appelle tout un chacun à la plus grande prudence sur nos routes, notamment en cette période de vacances scolaires".

Des appels à la prudence

Cet appel à la prudence est relayé par les associations, alors que nous sommes en pleine période de vacances scolaires et que beaucoup de jeunes fêtent leur diplôme. Les boîtes de nuit de désemplissent pas.

"Nous mettons en garde tous ceux qui consommeraient de la drogue ou de l’alcool, il y a aussi la fatigue et la vitesse, il ne faut jamais prendre le volant dans ces états, rappelle Daniel De Cotte, président de l’association prévention routière de La Réunion. Il faut trouver une autre personne pour se faire raccompagner ou dormir sur place".

"La prévention n'est pas suffisante"

Depuis le début de l'année, 32 personnes ont perdu la vie sur les routes de La Réunion. "Au regard des chiffres, il est clair que la façon de faire de la prévention n’est pas suffisante", remarque Magalie Cesbron, secrétaire départementale de la Ligue contre la violence routière. Selon elle, les jeunes ne sont pas suffisamment sensibiliser.  

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

Magalie Cesbron : Sécurité routière : l'appel à la prudence