Mafate : une nouvelle école va être construite à Roche Plate

éducation saint-paul
Une nouvelle école bientôt construite à Roche Plate.
Une nouvelle école bientôt construite à Roche Plate. ©Laurent Figon

Une nouvelle école va être construite à Roche-Plate. Elle sera livrée entièrement d'ici la rentrée du mois d'août. Menacée par un éboulement du rempart depuis l’incendie du Maïdo de novembre 2020, l’actuelle école est fermée. Un nouveau bâtiment va être reconstruit sur un autre site.

Les marmailles de Roche Plate auront une nouvelle école pour la rentrée scolaire du mois d'août. Lors d’une visite officielle, ce jeudi 5 mai, le projet de reconstruction de l’école de l’île a été présenté aux habitants.

Le bâtiment sera construit sur un nouveau terrain, le « Plateau Eglise », hors de la zone à risques. Depuis l’an dernier, une partie du rempart du Maïdo menace de s’effondrer sur l’actuelle école.

 

Une reconstruction rapide

Ce jeudi 6 mai, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, s’est rendu à Roche-Plate avec la rectrice de l’Académie, Chantal Manès-Bonnisseau, la sous-préfète de Saint-Paul, Sylvie Cendre, et la maire de Saint-Paul, Huguette Bello.

Le permis de construire de l'école a été signé, a annoncé la maire de Saint-Paul. Huguette Bello affirme que la première tranche des travaux sera livrée en juin prochain. Il s’agira d’une première salle de classe et d’un toilette. Une seconde salle de classe verra le jour plus tard, d’ici la rentrée scolaire du mois d’août.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Une nouvelle école va être construite à Roche-Plate, car le rempart du Maïdo menace l’ancien bâtiment. Reportage à Mafate

 

Sous la menace du rempart

L’école de Roche Plate accueille neuf élèves du cirque, mais elle est fermée depuis le 27 novembre dernier. Elle se situe dans une zone à risques depuis l’incendie du Maïdo en novembre 2020. Une partie du rempart menace de s’effondrer sur le bâtiment.

L'école de Roche Plate à Mafate
L'école de Roche Plate à Mafate, fermée par mesure de précautions. ©Delphine Poudroux

 

L’école à l’Eglise puis sous un chapiteau

Jusqu’en décembre 2020, les marmailles avaient donc cours dans l’Eglise de l’îlet située sur un terrain hors de la zone à risques. Depuis janvier, l’école était délocalisée dans un chapiteau près de l’Eglise. Les conditions d’accueil des écoliers restent encore précaires, et la construction de la nouvelle école est donc une priorité.

L’aide de l’Etat

Le 13 avril dernier, le  ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, avait annoncé que l'Etat apportait son soutien à la reconstruction de l'école. "L’Etat apporte un soutien de 960.000 euros, correspondant à 80% du coût total du projet de reconstruction", expliquait le ministre dans un communiqué.

Ce matin, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a aussi annoncé la réouverture du sentier de la canalisation des Orangers le 12 mai prochain, sauf si de nouvelles pluies perturbent les travaux menés actuellement.