publicité

Naissance de tortues marines sur une plage de l’Ouest

La tortue Emma, observée par Kélonia, a pondu dans cinq nids sur une plage de l’Ouest. Les oeufs ont éclos et depuis dimanche, 76 tortues ont pointé leur petite tête. Les autres n’ont pas survécu.
 

  • Par Annabelle Boyer
  • Publié le , mis à jour le
Ces dernières années, deux tortues -identifiées par Kélonia, l’observatoire de tortues marines-  ont choisi le sable de nos plages pour venir pondre leurs œufs tous les 3 ans en moyenne. L’une en hiver austral, l’autre en cette période estivale.

Cette fois-ci, Emma, une tortue verte bien connue à la Réunion, a pondu dans cinq nids sur une plage de l’Ouest. L’endroit est bien sûr tenu secret et depuis dimanche, les équipes de Kélonia assistent à des instants magiques : la naissance de 76 tortues marines dans le 4è nid. « On essaie de suivre l’émergence pour intervenir et essayer de sauver un maximum de petites tortues », explique Stéphane Ciccione, le directeur de Kélonia. Car si certaines parviennent à émerger puis à rejoindre la mer par leurs propres moyens, d’autres ont plus de mal à sortir du nid toutes seules. Il faut alors les aider un peu. C’est là qu’interviennent les bénévoles du centre d’observation des tortues.

« 72H après les traces d’émergence, on estime que les petites tortues n’auront pas la possibilité de sortir du nid seules. Elles n’ont pas assez d’énergie donc on creuse le nid pour vois s’il y a eu des mortalités et s’il y a des petites tortues coincées, les sortir et voir si elles survivent », poursuit Stéphane Ciccione.

 
© IMAZ PRESS
© IMAZ PRESS
Ce mercredi 27 février, les scientifiques ont aidé une vingtaine de bébés à sortir. Ils profitent pour étudier le nid. Les éléments récoltés donneront des indications sur le nombre d’œufs, le taux d’éclosion, les causes de mortalité.
 

Les survivantes sont identifiées

Les 22 survivantes de ce matin ont été identifiées, des photos de leurs joues répertoriées. Car les écailles sur la tête des tortues forment un dessin unique, un peu comme nos empreintes digitales, et permettent de les reconnaître dans le temps.
© IMAZ PRESS
© IMAZ PRESS
Au total, 96 œufs ont été trouvés dans le nid. 20 bébés n’ont pas survécu, les 56 autres connaitront des fortunes diverses. Certains ont déjà rejoint l’océan, d’autres resteront un temps à Kélonia pour bénéficier de soins avant d’être renvoyé en mer. Les tortues qui survivront reviendront pondre sur nos côtes dans 15 à 25 ans, car la plupart des espèces reviennent pondre sur la plage où elles sont nées.

Voir ou revoir le reportage de Thierry Chapuis.
PONTE TORTUE MARINE
Reportage  -  Réunion La 1ère  -  Thierry Chapuis

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play