réunion
info locale

Contrôles routiers : 25 excès de vitesse verbalisés sur la RN 6, route de Plateau-Caillou

sécurité saint-gilles
BGTA et drone
©Capture d'écran Facebook gendarmerie de La Réunion
Flashé à 133 km/h au lieu de 80. C'est la vitesse record enregistrée, par les gendarmes lors de la vaste opération de contrôles effectuée ce samedi 14 décembre de 15h à 18h, sur la RN6, route de Plateau-Caillou. Pour la première fois, les militaires ont utilisé un drone de la section aérienne. 
Le 9 novembre 2019, en fin de journée, une collision effroyable se produit sur la RN 6, route de Plateau-Caillou, également appelée côte à 11 %. Trois véhicules sont impliqués. Le bilan est terrible : un mort et deux blessés graves
Un peu plus d'un mois après la tragédie, les gendarmes du secteur, aidés par leurs homologues de la compagnie de Saint-Paul et d'un pilote de drone de la brigade de gendarmerie de transport aérien (BGTA).


En trois heures, les militaires ont intercepté 25 automobilistes en excès de vitesse. Quinze descendaient et dix montaient. 
À dix reprises, les motards ont été sollicités pour intercepter des véhicules qui circulaient à 30 km/h au-dessus des 80 km/h autorisés. Le grand vainqueur est un chauffard flashé à 133 km/h. Son permis de conduire lui a été retiré sur-le-champ. Le drone a permis de sanctionner l'utilisation de téléphones portables au volant, l'absence de ceinture où les conducteurs qui mangeaient un sandwich en roulant. De nombreux usagers l'ignorent, mais c'est interdit et accidentogène...
 

Les trois autres points du week-end :

 
  • De 4 h à 7 h, dimanche 15 décembre 2019, 210 conducteurs ont été soumis au, désormais, traditionnel dépistage d'alcoolémie et de stupéfiant. 25 infractions ont été relevées. 13 conducteurs devront s'expliquer devant la justice. 
  • Dimanche après-midi, les gendarmes de l'Est effectuaient un banal contrôle de la circulation à La Plaine-des-Palmistes quand une conductrice a forcé le barrage. Après l'avoir interceptée, les motards ont découvert que la conductrice circulait sans permis de conduire et sans assurance. Son véhicule a été placé en fourrière. 
  • Au même moment à Saint-Paul, les militaires étaient mobilisés le long des routes lors du retour des plages. Ils ont relevé sept infractions : une alcoolémie, une conduite sans ceinture, deux utilisations de téléphone au volant et un pot d'échappement non-homologué.