Travaux à La Plaine Saint-Paul : des riverains excédés après l’inondation de la case d’une gramoune

manifestation saint-paul
Manifestation inondation Plaine Saint-Paul
©Thierry Chapuis

Les pluies diluviennes qui se sont abattues vendredi dans l’île ont provoqué l’inondation de la case d’une gramoune à la Plaine Saint-Paul. Les riverains qui ont bloqué le rond-point du quartier, pointent du doigt les travaux menés à proximité pour le Département. La collectivité s’est excusée.

Les riverains du lieu-dit Trois Chemins, à la Plaine Saint-Paul, sont particulièrement remontés. La case de l’une de leurs voisines, une personne âgée, a été inondée suite à l’épisode de fortes pluies de vendredi dernier.

Pour les habitants du quartier, il ne fait pas de doute que le sinistre est lié au chantier en cours juste à côté de la maison de la gramoune. Celle-ci se situe en effet en contrebas du giratoire réalisé dans le cadre de la liaison RD2RD4, sous la responsabilité du Conseil départemental de La Réunion.

Manifestation inondation Plaine Saint-Paul
©Thierry Chapuis

Une réunion déjà organisée il y a un mois

Le problème n’est pas nouveau : depuis son ouverture, le rond-point évacue mal les eaux de pluies. Une réunion avait été organisée par le Département le 21 février dernier, et les riverains déplorent le fait que la situation n’ait pas du tout évolué.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

D’où la décision prise ce dimanche matin de bloquer la circulation au niveau du rond-point pour se faire enfin entendre. Une mobilisation qui n’est pas passée inaperçue. Le président Cyrille Melchior, en personne, s’est rendue sur place pour échanger avec les riverains.

Manifestation inondation Plaine Saint-Paul
©Thierry Chapuis

Les excuses du Département

"On avait mis des barrages hydrauliques mais l’entreprise les a enlevés vendredi. On ne comprend pas pourquoi. (…) Nous allons faire en sorte que ces travaux reprennent le plus rapidement possible", a-t-il indiqué, sous les cris de colère des habitants.

Dans un communiqué envoyé dans la foulée, le Département indique "regretter cette situation et s’excuse pour les dégâts et la gêne occasionnés". Il est également précisé que "des travaux de mise en place de protections hydrauliques étaient en cours et avaient débuté la veille le jeudi 25 mars. L’avancement des travaux n’a malheureusement pas permis d’enrayer l’inondation".

Manifestation inondations Plaine Saint-Paul
©Thierry Chapuis

Des travaux réalisés en urgence

"Dès hier soir, les équipes de la Direction des Routes se sont mobilisées pour apporter une première sécurisation". L’entreprise est entretemps intervenue pour réparer les dégâts et remettre une protection hydraulique.

En parallèle à ces travaux d'urgence, la société poursuivra la réalisation des travaux définitifs au niveau du giratoire et le Département engagera des travaux complémentaires pour renforcer les évacuations pluviales en amont du giratoire sur la RD4.

"Je me suis engagé personnellement pour que l’entreprise vienne dès maintenant pour sécuriser le site et poursuivre dès demain matin les travaux définis au cours d’une réunion de chantier qui aura lieu à 8h", assure le président du Département Cyrille Melchior.