L'état du Tresta Star se dégrade à l'approche du cyclone Emnati

cyclones saint-philippe
Tresta Star
©Willy Fontaine
Echoué à Saint-Philippe depuis le 4 février et le passage de Batsirai, le navire mauricien Tresta Star est en mauvaise posture. Des nappes d'hydrocarbures, une brèche grandissante dans la coque : son état se dégrade à l'approche du cyclone Emnati.

Une forte houle et des creux de 4 à 6 mètres ce samedi 19 février, à Saint-Philippe. Sur les côtes du Tremblet, où est échoué le Tresta Star, les conditions météos se détériorent à l'approche du cyclone Emnati.

Le Tresta Star en mauvaise posture

En proie aux vagues, le navire mauricien est en mauvaise posture. Ce matin, un drone a pu survoler le pétrolier.

Une brèche de 15 mètres constatée hier sur la coque bâbord du navire, mesure désormais 30 mètres de long ce matin.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Tresta Star : 2 nappes d'hydrocarbures formées

Le navire va-t-il se couper en deux ?

L'élargissement de cette brèche est inquiétant, car la houle à venir avec le cyclone Emnati va encore malmener le navire.

Le Tresta Star pourrait alors se disloquer, se couper en deux et la partie arrière pourrait couler.

Une pollution maritime

Le pétrolier est sous haute surveillance ces dernières heures. Hier, vendredi, le plan Polmar a été activé. Deux nappes d'hydrocarbures ont été localisées, le tout représente la taille d'un terrain de football. La plus importante s’étire sur 1,5 kilomètre de longueur.

Cette pollution serait due au fuel qui subsistait en fond de cale. Il y aurait 3,5 mètres cube d'hydrocarbures échappés des cales du Tresta Star. Ce fuel dit "impompable" s’est déversé par les brèches de la coque.

Au total, quatre brèches ont été relevées par les services municipaux de Saint-Philippe et la brigade de l'environnement.

Surveiller les nappes d'hydrocarbures

Le commandant de la zone maritime a qualifié cette nappe de produit "mazouteux". Pour Bruno Sciascia, "l’un des enjeux va être de surveiller l’évolution de la nappe pour avoir une idée d’où elle peut s’échouer ou est-ce qu’elle peut dériver en mer".  

Pour le moment, l’état de la houle et sa dégradation attendue dans les prochaines heures ne permettent de déployer en mer des stratégies de lutte contre cette pollution.